Présent

  

je me juge
tu te juges
il se juge
nous nous jugeons
vous vous jugez
ils se jugent

je me suis ju
tu t'es ju
il s'est ju
nous nous sommes jugés
vous vous êtes jugés
ils se sont jugés

Imparfait

  

je me jugeais
tu te jugeais
il se jugeait
nous nous jugions
vous vous jugiez
ils se jugeaient

je m'étais ju
tu t'étais ju
il s'était ju
nous nous étions jugés
vous vous étiez jugés
ils s'étaient jugés

je me jugeai
tu te jugeas
il se jugea
nous nous jugeâmes
vous vous jugeâtes
ils se jugèrent

je me fus ju
tu te fus ju
il se fut ju
nous nous fûmes jugés
vous vous fûtes jugés
ils se furent jugés

je me jugerai
tu te jugeras
il se jugera
nous nous jugerons
vous vous jugerez
ils se jugeront

je me serai ju
tu te seras ju
il se sera ju
nous nous serons jugés
vous vous serez jugés
ils se seront jugés

Présent

  

que je me juge
que tu te juges
qu'il se juge
que nous nous jugions
que vous vous jugiez
qu'ils se jugent

Passé

  

que je me sois ju
que tu te sois ju
qu'il se soit ju
que nous nous soyons jugés
que vous vous soyez jugés
qu'ils se soient jugés

Imparfait

  

que je me jugeasse
que tu te jugeasses
qu'il se jugeât
que nous nous jugeassions
que vous vous jugeassiez
qu'ils se jugeassent

que je me fusse ju
que tu te fusses ju
qu'il se fût ju
que nous nous fussions jugés
que vous vous fussiez jugés
qu'ils se fussent jugés

Présent

  

je me jugerais
tu te jugerais
il se jugerait
nous nous jugerions
vous vous jugeriez
ils se jugeraient

Passé

  

je me serais ju
tu te serais ju
il se serait ju
nous nous serions jugés
vous vous seriez jugés
ils se seraient jugés

Présent

  

juge-toi
jugeons-nous
jugez-vous

Passé

  

-
-
-

Présent

 
se juger

Passé

 
s'être ju

Présent

se jugeant

Passé

-
s'étant ju

Présent

en se jugeant

Passé

en s'étant ju
 

Verbe se juger

Le verbe se juger est un verbe du 1er groupe.
Le verbe se juger possède la conjugaison des verbes en : -ger
Le verbe se juger se conjugue avec l'auxiliaire être.
Le verbe se juger est un verbe pronominal. Il est donc toujours conjugué avec un pronom réfléchi. Le verbe se juger est la forme pronominale du verbe: Juger.
La voix passive peut être utilisée pour le verbe juger car celui-ci est de type transitif direct.
Le verbe se juger est du premier groupe. Il possède donc les terminaisons régulières du premier groupe. On pourra le conjuguer sur le modèle du verbe aimer. Suivez ce lien pour voir toutes les terminaisons de la conjugaison des verbes du premier groupe : conjugaison des verbes du premier groupe.

Cependant, bien que les terminaisons soient parfaitement régulières, le radical, lui, peut subir de nombreuses variations ou présenter plusieurs particularités.
Le verbe se juger possède la conjugaison des verbes en : -ger. Les verbes en -ger ont un « g » sur la dernière syllabe de leur infinitif. Ces verbes présentent la particularité devant les terminaisons commençant par « a » ou « o » de rajouter au radical la lettre « e » devant une terminaison tonique afin de conserver le son « ge »: « nous mangeons », « il mangeait ». Cette particularité de conservation du son se retrouver aussi avec les verbes en -cer qui transforment le « c » en « ç » devant un « a » ou un « o ».
A noter:
- les verbes en -guer conservent le « u » à toutes les formes et ne sont pas concernés par cette particularité.
- les verbes en -éger possèdent en plus une autre particularité: le « é » se change en « è » devant un « e » muet.

Le verbe se juger est la forme pronominale du verbe juger. La voix pronominale ou construction pronominale est une sorte d'intermédiaire entre la voix active et la voix passive. Le sujet effectue et subit l'action. A la forme pronominale, les pronoms réfléchis sont utilisés. Le pronom réfléchi est un pronom personnel qui remplit une fonction de complément et qui est de la même personne que le sujet du verbe. Il varie selon les six personnes de la conjugaison: « me », « te », « se », « nous », « vous », « se ».
Attention à l'accord du participe passé pour les verbes à la forme pronominale :
- Pour les verbes essentiellement pronominaux (ceux qui n'existent pas sous une forme non pronominale comme se souvenir, s'évader, s'abstenir, s'évanouir, s'enfuir, s'enquérir, s'abstenir...), le participe passé de ces verbes s'accorde toujours en genre et en nombre avec le sujet.
- Pour les verbes occasionnellement pronominaux (ceux qui existent sous une forme non pronominale et pronominale comme se laver, se brosser), la règle est la même que celle du participe passé avec l'auxiliaire avoir. Le participe passé de ces verbes s'accorde avec le complément d'objet direct si celui-ci est placé avant le verbe. On dira donc « Elle s'est lavée » et « Elle s'est lavé les mains ».
Il y a donc une exception avec les verbes pronominaux qui, même s'ils se conjuguent à la forme pronominale avec l'auxiliaire « être », s'accordent avec leur complément d'objet direct (COD) avec la même rêgle que s'ils étaient conjugués avec l'auxiliaire « avoir ». On retiendra donc que le participe passé des verbes pronominaux s'accorde avec le sujet sauf quand il est suivi d'un COD. On dira donc « Elle s'est prise au piège » et non « Elle s'est pris au piège », ou encore « Elle s'est mise au travail » et non pas « Elle s'est mis au travail », enfin on doit dire « Elle s'est pris un coup ».
Autre exemple pour le verbe permettre à la forme pronominale: les pronoms compléments « me », « te », « se », « nous », « vous » sont indirects et ne s'accordent pas, par exemple: « Elle s'est permis d'étonnantes remarques » En revanche, si le COD est placé devant le verbe, le participe passé de permettre se termine par un « e ». Exemple: « L'intervention qu'elle s'est permise »
Options du moteur de conjugaison
Forme pronominale:
Choix de la voix:
Choix de l'auxiliaire:
Choix du genre:
Forme négative:
Forme interrogative:
Couleurs:
Partagez cette conjugaison
Suivez-nous
JUGER : v. tr. T. de Jurisprudence. Décider une affaire, un différend en qualité de juge. Juger un procès. Juger définitivement. Juger précipitamment. Juger impartialement. Juger sur les pièces. Juger avec connaissance de cause. Juger contre droit et raison. Juger en dernier ressort.
Juger une personne, Juger son procès. Je vous jugerai quand j'aurai vu les pièces. On l'a jugé, il est absous. On dit dans un sens analogue Dieu viendra juger les vivants et les morts.
Fig., Juger sur l'étiquette. Voyez ÉTIQUETTE.
Juger par contumace. Voyez CONTUMACE.
La chose jugée se dit d'un Point de contestation qui a été définitivement jugé par les tribunaux. Il y a chose jugée quand... Le respect dû à la chose jugée. L'autorité de la chose jugée.
Jugement passé en force de chose jugée, Décision qui ne peut plus être réformée par aucune voix légale, attendu que la partie condamnée n'est pas pourvue dans le délai fixé.
Bien jugé, mal appelé; mal jugé, bien appelé, Formules employées dans les arrêts quand un juge supérieur confirme ou casse la sentence d'un juge subalterne. Substantivement, dans le même sens Le bien-jugé. Le mal-jugé. Maintenir le bien-jugé.
Fam., C'est un homme jugé, se dit en mauvaise part d'un Homme dont on connaît le peu de mérite, le peu d'honnêteté.
JUGER signifie aussi Décider comme arbitre et comme étant choisi par ceux qui sont en différend. C'est notre arbitre, il nous jugera. Je m'en rapporte à ce qu'il en jugera. Un cas difficile à juger.
Juger des coups, Regarder des joueurs et apprécier en quoi ils jouent bien ou mal. Il signifie figurément Être simple spectateur des événements, les louer ou les blâmer sans y prendre part.
Il signifie encore, en termes de Logique, Prononcer un jugement. Un enfant de dix ans est en état de raisonner et de juger.
Il signifie souvent Se former, avoir, énoncer un avis, une opinion sur une personne ou sur une chose. Vous jugez cet homme trop sévèrement. Vous me jugez fort mal, si vous avez une telle opinion de moi. Je l'ai jugé au premier abord. Juger un ouvrage, un tableau, une pièce de théâtre. C'est là nous juger témérairement. Les préventions nous empêchent de juger sainement. Il se juge lui-même très sévèrement. Nous nous jugeons rarement comme les autres nous jugent. Ce poète s'est jugé lui-même dans sa préface. Ils ne se jugeaient pas l'un l'autre bien favorablement. Dans ce sens, il est souvent accompagné de la préposition DE. Juger des gens sur l'apparence, sur la mine. Juger de la pièce par l'échantillon. Je ne pouvais pas bien juger de la distance. On juge mal des événements, quand on n'en connaît point les véritables causes. Juger sainement des choses. On dit dans un sens analogue : L'œil juge des couleurs. L'oreille juge des sons. Il juge bien de la poésie, de la peinture. Il juge mal de ces sortes de choses, il ne s'y connaît point. J'en jugerais comme un aveugle des couleurs.
JUGER signifie également Décider en bien ou en mal du mérite d'autrui, de ses pensées, de ses sentiments, du motif de ses actions. Bien juger, mal juger de quelqu'un ou de ses actions. Vous en jugez légèrement, témérairement. Jugez favorablement de lui. Absolument, Ne jugez point, si vous ne voulez être jugé. Jugez équitablement.
Juger d'autrui par soi-même, Estimer les sentiments d'autrui par les siens. Jugez d'autrui par vous-même et voyez si vous seriez bien aise qu'on se conduisît ainsi avec vous.
JUGER signifie aussi Conjecturer, estimer que, être d'avis, d'opinion que... Si j'en juge par ce premier essai, nous réussirons. Je jugeai, à son air, qu'il était fort inquiet. Je jugeai que telle chose arriverait. Que jugez-vous de cela? Je ne sais qu'en juger. Si vous jugez qu'il puisse remplir cette mission, confiez-la-lui. Le parti que vous jugerez le meilleur. Que jugez-vous que je doive faire? Il n'a pas jugé à propos de s'y trouver. On a jugé nécessaire d'y pourvoir de bonne heure. Vous en jugez-vous capable? Ils se jugèrent faits l'un pour l'autre. Vous jugez, vous pouvez bien juger qu'il n'en fut pas fort content. Jugez un peu de ma surprise. Jugez si je fus ravi de le voir. Il est aisé de juger d'où vient le coup.
En termes de Chasse, Tirer au jugé, Tirer sans voir la pièce sur laquelle on tire.

Tout ou partie de cette définition est extrait du Dictionnaire de l'Académie française, huitième édition, 1932-1935

Voici la liste complète des verbes possédant une conjugaison identique au verbe se juger :

Voici la liste des verbes fréquemment employés en conjugaison. Ces verbes sont généralement employés comme modèles de conjugaison :

Auxiliaires


Verbes modèles du premier groupe


Verbes modèles du deuxième groupe


Verbes modèles du troisième groupe