Présent

  

je romps
tu romps
il rompt
nous rompons
vous rompez
ils rompent

j'ai rompu
tu as rompu
il a rompu
nous avons rompu
vous avez rompu
ils ont rompu

Imparfait

  

je rompais
tu rompais
il rompait
nous rompions
vous rompiez
ils rompaient

j'avais rompu
tu avais rompu
il avait rompu
nous avions rompu
vous aviez rompu
ils avaient rompu

je rompis
tu rompis
il rompit
nous rompîmes
vous rompîtes
ils rompirent

j'eus rompu
tu eus rompu
il eut rompu
nous eûmes rompu
vous eûtes rompu
ils eurent rompu

je romprai
tu rompras
il rompra
nous romprons
vous romprez
ils rompront

j'aurai rompu
tu auras rompu
il aura rompu
nous aurons rompu
vous aurez rompu
ils auront rompu

Présent

  

que je rompe
que tu rompes
qu'il rompe
que nous rompions
que vous rompiez
qu'ils rompent

Passé

  

que j'aie rompu
que tu aies rompu
qu'il ait rompu
que nous ayons rompu
que vous ayez rompu
qu'ils aient rompu

Imparfait

  

que je rompisse
que tu rompisses
qu'il rompît
que nous rompissions
que vous rompissiez
qu'ils rompissent

que j'eusse rompu
que tu eusses rompu
qu'il eût rompu
que nous eussions rompu
que vous eussiez rompu
qu'ils eussent rompu

Présent

  

je romprais
tu romprais
il romprait
nous romprions
vous rompriez
ils rompraient

Passé

  

j'aurais rompu
tu aurais rompu
il aurait rompu
nous aurions rompu
vous auriez rompu
ils auraient rompu

Présent

  

romps
rompons
rompez

Passé

  

aie rompu
ayons rompu
ayez rompu

Présent

 
rompre

Passé

 
avoir rompu

Présent

rompant

Passé

rompu
ayant rompu

Présent

en rompant

Passé

en ayant rompu
 

Verbe rompre

Le verbe rompre est un verbe du 3ème groupe.
Le verbe rompre possède la conjugaison des verbes en : -re
Le verbe rompre se conjugue avec l'auxiliaire avoir.
Le verbe rompre est de type transitif direct, intransitif.
Le verbe rompre peut se conjuguer à la forme pronominale: Se rompre
La voix passive peut être utilisée pour le verbe rompre car celui-ci est de type transitif direct.
Le verbe rompre est du troisième groupe. Ce verbe est donc un verbe irrégulier qui ne suit pas les conjugaisons régulières du premier ou du second groupe.

Les verbes en -pre comme rompre prennent un t à la place du d à la 3ème personne du singulier du présent de l'indicatif.
Options du moteur de conjugaison
Forme pronominale:
Choix de la voix:
Choix de l'auxiliaire:
Choix du genre:
Forme négative:
Forme interrogative:
Couleurs:
Partagez cette conjugaison
Suivez-nous
ROMPRE : v. tr. Séparer en deux parties, briser, mettre en pièces. Rompre un bâton, une baguette. Rompre son pain. Un coup de vent a rompu le grand mât. Il ne faut pas trop charger cette poutre, de peur qu'elle ne vienne à se rompre. Les essieux de la voiture se rompirent. Le fleuve rompit ses digues. Il menaçait de lui rompre bras et jambes. Se rompre une veine. Se rompre une côte. Il fit un effort qui lui rompit les reins. En tombant de cheval, il s'est rompu le cou.
En termes de Joutes et de Tournois, Rompre une lance, rompre la lance, Briser une lance en courant ou en combattant contre quelqu'un. Ils rompirent deux lances, trois lances.
Fig., Rompre une lance, rompre des lances avec quelqu'un, contre quelqu'un, Disputer en règle avec lui sur quelque sujet.
Fig., Rompre une lance pour quelqu'un, Prendre le parti de quelqu'un, le défendre. J'ai rompu bien des lances pour vous.
Fig., Rompre en visière à quelqu'un, Lui dire en face et brusquement quelque chose de désagréable, le contredire en face. Alceste, dans le Misanthrope, brûle de rompre en visière à tout le genre humain.
Fig., Rompre ses fers, ses chaînes, S'affranchir, s'évader, se mettre en liberté. Rompre ses fers, ses chaînes, ses liens signifie aussi Se dégager d'une passion, d'un attachement. Il est délivré de cette passion, il a rompu ses chaînes, ses liens.
Fig., Rompre la glace, Faire naître entre deux ou plusieurs personnes la sympathie, la cordialité qui manquait.
Fig., Rompre la tête, rompre les oreilles à quelqu'un, Faire trop de bruit autour de lui. Ces enfants sont trop bruyants, ils me rompent la tête. Il signifie aussi importuner par des discours inutiles. Vous nous rompez toujours les oreilles, la tête de la même chose.
Rompre les chemins, Rendre les chemins impraticables. Les pluies, le dégel, les charrois ont rompu les chemins. Il est vieux.
Fig., Rompre le fil de son discours, Quitter tout à coup la suite de son discours et entrer dans un autre sujet. On dit aussi à un interrupteur : Ne rompez pas le fil de mon discours.
Fig., Rompre la paille. Voyez PAILLE.
En termes de Guerre, Rompre la ligne ennemie, La briser, l'enfoncer, la mettre en désordre. La première ligne des ennemis fut rompue.
Rompre le combat, Cesser la lutte et se retirer en bon ordre.
En termes militaires, Rompre les faisceaux, Défaire les faisceaux en reprenant les fusils. Rompez les faisceaux!
Rompre les rangs se dit d'une Troupe qui reçoit de son chef la permission de ne plus garder les rangs. Rompez les rangs! On dit aussi absolument en ce sens Rompre. Le colonel a donné l'ordre de rompre. Un supérieur dit à un soldat qu'il congédie : Allez, rompez!
En termes de Gravure, Rompre une planche, La briser ou la rayer de manière qu'elle ne puisse plus servir.
ROMPRE signifie aussi Interrompre, arrêter, détourner. Rompre le vent. Rompre le cours de l'eau. Rompre la vague.
Rompre l'eau à un cheval, Interrompre un cheval quand il boit, l'obliger à boire à différentes reprises, ou encore Couper l'eau de l'abreuvoir avec la main. Rompez l'eau à votre cheval, qui a trop chaud.
En termes de Chasse, Rompre les chiens, Les arrêter, les empêcher de suivre une voie.
Fig., Rompre les chiens, Interrompre une conversation ou une discussion que l'on juge mal engagée.
Fig., Rompre le dessein, les desseins de quelqu'un, Empêcher qu'il n'exécute son dessein, qu'il ne réussisse dans les mesures qu'il avait prises.
Fig., Rompre un enchantement, En détruire l'effet, s'en délivrer, ou en délivrer quelqu'un.
ROMPRE s'emploie au figuré en parlant d'Amitié, de relations, d'alliance, de traité, etc., et signifie Détruire, faire cesser, rendre nul. Rompre une amitié. Rompre la paix. Rompre des négociations. Rompre les relations qu'on avait avec quelqu'un. Rompre tout commerce de lettres. Rompre un traité, une alliance, un marché.
Rompre un mariage, Rompre un projet de mariage.
ROMPRE s'emploie absolument dans le sens de Renoncer à l'amitié, aux liaisons qu'on avait avec quelqu'un. Ils ont rompu. Ils ont rompu ensemble. Ils ont rompu avec éclat. Il a rompu pour une bagatelle avec son meilleur ami.
Il signifie aussi figurément Interrompre. Rompre une conversation. Sa présence rompit notre entretien. Rompre l'équilibre.
Rompre un tête-à-tête, Survenir entre deux personnes.
Rompre le silence, Cesser de se taire.
Rompre le pas, Cesser de marcher au pas.
Rompre la mesure d'un vers, rompre la cadence, Interrompre la régularité de la mesure, de la cadence.
En termes de Peinture, Rompre une couleur, La mêler d'une autre couleur pour en adoucir l'éclat, pour varier l'effet. Des tons rompus.
ROMPRE signifie encore figurément Manquer à une obligation, cesser pour toujours ou momentanément de la remplir. Rompre le clôture religieuse. Rompre le carême. Rompre sa règle, ses vœux. Rompre son serment, ses engagements.
Rompre le jeûne, Enfreindre la loi du jeûne, soit en prenant quelque nourriture avant l'heure prescrite, soit en usant d'aliments défendus.
Rompre son ban, Ne pas garder son ban, sortir des lieux où l'on était relégué, rentrer dans le pays d'où l'on était banni.
ROMPRE signifie encore figurément Dresser, exercer, accoutumer, plier. On l'a mis dans tel emploi pour le rompre aux affaires, au travail. Rompre la main d'un jeune homme à l'écriture; le rompre à l'écriture. Se rompre à la fatigue, au travail, aux affaires.
ROMPRE est aussi verbe intransitif et signifie Se casser, se briser. Ne chargez pas trop cette poutre, elle romprait. Son épée rompit à la poignée.
Prov. et fig., Il vaut mieux plier que rompre, Il vaut mieux céder que de se perdre. On dit dans le même sens : Il rompra plutôt que de plier, Il périra plutôt que de céder.
ROMPRE signifie, en termes d'Escrime, Reculer.
Le participe passé
ROMPU s'emploie adjectivement. Être rompu de fatigue, Être extrêmement fatigué. On dit absolument dans le même sens : Être rompu.
Avoir les jambes rompues, Avoir les jambes très fatiguées. J'ai les jambes rompues à force de marcher.
Fig., Être rompu aux affaires, aux calculs, etc., Y être fort exercé. On dit de même Être rompu à faire une chose.
À BÂTONS ROMPUS, Locution adverbiale dont on se sert en parlant des Choses qui se font ou qui se disent avec de fréquentes interruptions et à diverses reprises. Travailler à quelque chose à bâtons rompus. Je n'ai pu m'occuper de cette affaire qu'à bâtons rompus. Il ne m'en a parlé qu'à bâtons rompus.
À TOUT ROMPRE, Locution adverbiale dont on se sert pour exprimer la violence des applaudissements recueillis par un orateur, un acteur et en général un ouvrage lu ou prononcé en public. Cet acteur, cet orateur a été applaudi à tout rompre. On applaudit cette scène à tout rompre.

Tout ou partie de cette définition est extrait du Dictionnaire de l'Académie française, huitième édition, 1932-1935

Voici la liste complète des verbes possédant une conjugaison identique au verbe rompre :

Voici la liste des verbes fréquemment employés en conjugaison. Ces verbes sont généralement employés comme modèles de conjugaison :

Auxiliaires


Verbes modèles du premier groupe


Verbes modèles du deuxième groupe


Verbes modèles du troisième groupe