Les pronoms personnels en conjugaison

En grammaire, le pronom personnel est une catégorie de pronoms servant à désigner les trois types de personnes grammaticales.

Les pronoms personnels sujet

Voici la liste des pronoms personnels sujets, tels qu'utilisés dans la conjugaison classique et dans le moteur de Conjugaison Française:
  • je
  • tu
  • il / elle / on
  • nous
  • vous
  • ils / elles


Les trois personnes grammaticales

Les trois personnes grammaticales sont :
  • la 1ère personne, l'énonciateur ou locuteur: je (nous au pluriel)
  • la 2ème personne, le destinataire ou interlocuteur: tu (vous au pluriel
  • la 3ème personne, la personne absente, celle dont on parle: il / elle / on (ils / elles au pluriel)
La première et la seconde personne représentent le plus souvent des personnes humaines, la troisième personne peut aussi représenter des personnes humaines mais ce sont le plus souvent des idées ou des choses.


La valeur plurielle des trois personnes grammaticales

Les trois personnes grammaticales au pluriel sont :
  • la 1ère personne du pluriel: nous
  • la 2ème personne du pluriel: vous
  • la 3ème personne du pluriel: ils / elles


Elision du pronom

Lorsque la première lettre du verbe est une voyelle ou un « H muet », on dit qu'il y a une élision du pronom. Le « je » devient « j' » devant une voyelle, ou devant un « H muet ». Par exemple "j'habite en ville" ou "j'ai de la chance". Il reste « je » devant les consonnes et les verbes commençant par un « H aspiré » comme « haïr » : "Je hais le mauvais temps, j'aime mieux le soleil". Le moteur de Conjugaison Française vous indiquera les verbes commençant par des « H aspirés » et des « H muets ». Elision du pronom se produit aussi avec les pronoms réfléchis dans la conjugaison d'un verbe à la forme pronominale: "je m'adapte", "tu t'alarmes", "il s'apaise".


Ajout d'un "t" euphonique à la forme interrogative

Généralement l'intonation de la voix suffit pour poser une question: "Tu resteras ?". Cependant, la forme interrogative peut être obtenue d'une façon plus soutenue avec l'inversion du sujet: "Resteras-tu ?". Cette inversion fait alors apparaître un trait d'union entre le verbe et le sujet. Pour des raisons de sonorité, un "t" dit euphonique peut être ajouté devant les pronoms de la troisième personne: il, elle, on, ils, elles: "restera-t-il ?". Ceci se produit dans tous les cas sauf lorsque le verbe possède une terminaison en t ou d: "vient-il ?".


Remplacement d'un "e" euphonique à la première personne de la forme interrogative

Toujours à la forme interrogative, et toujours pour des raisons de sonorité, il est possible qu'un accent grave apparaisse à la première personne au présent de l'indicatif lorsque le verbe se termine par un e. Par euphonie, "e" est remplacé par "é" : "que mangé-je", "qu'ouvré-je".


Exemple de conjugaison

La forme de référence d'un verbe est appelée l'infinitif, et plus exactement l'infinitif présent. Si on prend l'exemple du verbe "aimer". Si l'on décrit une action en cours, on utilise le présent de l'indicatif, et la forme du verbe dépend de la relation entre le locuteur, le sujet du verbe (la personne) et le nombre (singulier / pluriel) du sujet :
  • le locuteur parle de lui : 1ère personne du singulier, "j'aime"
  • le locuteur parle à un autre individu : 2ème personne du singulier, "tu aimes"
  • le locuteur parle à un autre individu d'un troisième individu : 3ème personne du singulier, "il aime"
  • le groupe des locuteurs parle de lui : 1ère personne du pluriel, "nous aimons"
  • le groupe des locuteurs parle à un groupe ou bien poliment à un individu : 2ème personne du pluriel, "vous aimez"
  • le groupe des locuteurs parle à un individu (ou à un groupe) d'un troisième groupe : 3ème personne du pluriel, "ils aiment"

Bescherelle, Bled... notre sélection des meilleurs livres de grammaire


Voir les offres sur amazon
Livré chez vous en 24h avec