Présent

  

je parle
tu parles
il parle
nous parlons
vous parlez
ils parlent

j'ai parlé
tu as parlé
il a parlé
nous avons parlé
vous avez parlé
ils ont parlé

Imparfait

  

je parlais
tu parlais
il parlait
nous parlions
vous parliez
ils parlaient

j'avais parlé
tu avais parlé
il avait parlé
nous avions parlé
vous aviez parlé
ils avaient parlé

je parlai
tu parlas
il parla
nous parlâmes
vous parlâtes
ils parlèrent

j'eus parlé
tu eus parlé
il eut parlé
nous eûmes parlé
vous eûtes parlé
ils eurent parlé

je parlerai
tu parleras
il parlera
nous parlerons
vous parlerez
ils parleront

j'aurai parlé
tu auras parlé
il aura parlé
nous aurons parlé
vous aurez parlé
ils auront parlé

Présent

  

que je parle
que tu parles
qu'il parle
que nous parlions
que vous parliez
qu'ils parlent

Passé

  

que j'aie parlé
que tu aies parlé
qu'il ait parlé
que nous ayons parlé
que vous ayez parlé
qu'ils aient parlé

Imparfait

  

que je parlasse
que tu parlasses
qu'il parlât
que nous parlassions
que vous parlassiez
qu'ils parlassent

que j'eusse parlé
que tu eusses parlé
qu'il eût parlé
que nous eussions parlé
que vous eussiez parlé
qu'ils eussent parlé

Présent

  

je parlerais
tu parlerais
il parlerait
nous parlerions
vous parleriez
ils parleraient

Passé

  

j'aurais parlé
tu aurais parlé
il aurait parlé
nous aurions parlé
vous auriez parlé
ils auraient parlé

Présent

  

parle
parlons
parlez

Passé

  

aie parlé
ayons parlé
ayez parlé

Présent

 
parler

Passé

 
avoir parlé

Présent

parlant

Passé

parlé
ayant parlé

Présent

en parlant

Passé

en ayant parlé
 

Verbe parler

Le verbe parler est un verbe du 1er groupe. Il est très fréquemment employé en conjugaison.
Le verbe parler possède la conjugaison des verbes en : -er
Le verbe parler se conjugue avec l'auxiliaire avoir.
Le verbe parler est de type transitif direct, transitif indirect, intransitif.
Le verbe parler peut se conjuguer à la forme pronominale: Se parler
La voix passive peut être utilisée pour le verbe parler car celui-ci est de type transitif direct.
Le verbe parler est du premier groupe. Il possède donc les terminaisons régulières du premier groupe. On pourra le conjuguer sur le modèle du verbe aimer. Suivez ce lien pour voir toutes les terminaisons de la conjugaison des verbes du premier groupe : conjugaison des verbes du premier groupe.

Le verbe parler possède la conjugaison des verbes en : -er. Les verbes en -er sont tous réguliers (sauf pour le verbe aller qui est complètement irrégulier et donc du 3ème groupe). Les terminaisons du premier groupe ne présentent aucune variation, ni exception.
A noter: bien que les terminaisons soient parfaitement régulières, certains types de verbes du premier groupe en -cer, -ger, -yer, -eter, -eler, -é-consonne(s)-er, -e-consonne-er ainsi que le verbe envoyer et ces dérivés possèdent un radical, qui lui, subit de nombreuses variations lors de la conjugaison.
Options du moteur de conjugaison
Forme pronominale:
Choix de la voix:
Choix de l'auxiliaire:
Choix du genre:
Forme négative:
Forme interrogative:
Couleurs:
Partagez cette conjugaison
Suivez-nous
PARLER : v. intr. Proférer, prononcer, articuler des mots. L'homme est la seule créature qui ait véritablement le don de parler. Un enfant qui commence à parler, qui ne sait pas encore parler. Vous parlez si bas que je ne vous entends pas. Il ne faut pas parler haut dans la chambre d'un malade. Parler du nez, de la gorge. Parler à l'oreille de quelqu'un. Parler avec peine. Avoir de la peine à parler. Il parle toujours entre ses dents.
Il se dit, en ce sens, de Certains oiseaux qui imitent le langage de l'homme, comme les perroquets, les sansonnets, les geais, les pies, etc. Apprendre à parler à un perroquet.
PARLER signifie aussi Exprimer sa pensée en articulant les mots d'une langue. Parler correctement. Parler inconsidérément. Je n'en parle que par ouï-dire. Il n'en parle que par envie. Je n'ai jamais entendu parler de cette affaire. Toute la ville en parle. Parler de tout en étourdi, comme un étourdi. Parler en public. Parler sur des matières difficiles. Parler en termes choisis, en termes précis. Parler avant d'avoir pensé. Parler pour ne rien dire. Parler autrement qu'on ne pense, autrement qu'on n'agit. Parler contre sa pensée. Parler contre sa conscience. Parler de confiance. Il a un besoin de parler, une démangeaison de parler.
Parler bien, Parler avec une élocution correcte, avec élégance et pureté, et, dans le sens contraire, Parler mal, ou Ne savoir pas parler.
Parler bien, parler mal, mal parler d'une personne, En dire du bien, en dire du mal. Il ne faut pas mal parler de son prochain. C'est une lâcheté de mal parler des absents.
Parler juste, Raisonner et s'exprimer avec justesse.
Fam., Parler d'or, Parler de la manière la plus convenable dans la circonstance, ou la plus satisfaisante pour celui à qui on parle.
Parler avec passion, Dire des choses que la passion suggère.
Prov., Parler de la pluie et du beau temps, Discourir, s'entretenir de choses indifférentes.
Fam., Parler à bâtons rompus. Voyez BÂTON.
Fam., Parler en l'air, Parler sans aucun dessein, sans attacher la moindre importance à ce qu'on dit. Je vous parle de cela en l'air et sans aucune intention. Il signifie aussi Parler sans fondement, sans être bien instruit. Il parle de cela en l'air et sans savoir de quoi il est question.
Parler au hasard, à la légère, Parler sans réflexion, parler de ce qu'on ne sait pas bien.
Parler légèrement, Parler sans être suffisamment informé. À parler légèrement de quelqu'un, on peut faire bien du mal.
Parler à tort et à travers, Parler sans discernement, sans ordre, de tous les sujets qui se présentent dans la conversation.
Fam., Parler pour parler, Parler sans avoir rien à dire.
Fig., Parler comme un perroquet, Parler sans savoir ce qu'on dit, ou Parler d'après autrui.
Fig., Parler comme un livre, Parler avec facilité, mais en termes trop recherchés et trop arrangés pour la conversation. Il peut aussi se prendre en bonne part et signifie alors S'exprimer heureusement sur certains sujets.
Fig. et fam., Il en parle comme un aveugle des couleurs se dit de Quelqu'un qui se mêle de parler de choses dont il n'a aucune connaissance.
Parler à cœur ouvert, Parler avec une entière franchise.
Parler d'abondance, Parler sans préparation, ou du moins sans réciter de mémoire.
Parler au cœur, à l'imagination, aux passions, Parler de manière à toucher le cœur, à plaire à l'imagination, à flatter, à exciter les passions.
Fig. et fam., Parler à un mur, Parler à des gens qui ne sont point touchés de ce qu'on leur dit, des représentations qu'on leur fait, des prières qu'on leur adresse.
Fig., Parler dans le désert, Parler inutilement à des gens qui ne veulent pas se laisser convaincre.
Fig. et fam., Parler à un sourd, Parler à un homme qui est résolu à ne rien accorder, à ne rien faire de ce qu'on lui demande.
Fig. et fam., Parler à son bonnet, Se parler à soi-même.
Fig. et fam., Parler à cheval à quelqu'un, Lui parler avec hauteur et dureté.
Fig., Parler haut, parler bien haut, Parler avec autorité, d'une façon impérieuse. Le ministre l'a fait venir et lui a parlé haut. Il signifie aussi Parler avec insolence. Ne parlez pas si haut. Je saurai bien l'empêcher de parler si haut.
Fam., Il en parle bien à son aise, se dit de Quelqu'un qui donne quelque conseil difficile à pratiquer et qu'il n'est pas obligé de suivre, ou qui parle avec indifférence des misères et des douleurs qu'il n'éprouve pas. Il parle bien à son aise du mépris des richesses, lui qui est fort riche.
Par menace, Je vous apprendrai à parler, Je saurai bien vous contraindre à parler avec plus de retenue, avec plus de respect.
Fam., Savoir ce que parler veut dire, Saisir l'allusion, comprendre à demi-mot.
Prov., Il y a un temps pour parler, Il faut parler à propos.
Prov., Trop parler nuit, trop gratter cuit, Quand on parle trop, on s'attire souvent des ennemis.
PARLER signifie aussi Adresser la parole, avoir un entretien, converser. Parler avec quelqu'un. Parler à quelqu'un. Moi qui vous parle. C'est à vous que je parle.
Je n'ai pu trouver à qui parler dans cette maison, dans cette société, Je n'y ai pas vu une personne de connaissance.
Fam., Trouver à qui parler, Trouver de l'opposition, de la résistance, trouver des gens qui vous tiennent tête.
PARLER signifie encore S'entretenir de. De quoi parlez-vous tous les deux? Nous parlons de vos affaires. Nous en parlerons tantôt ensemble. Je vous parlerai de quelque chose qui vous regarde. Parlez de moi au ministre. Je les ai laissés qui parlaient d'affaires.
On en parle fort, il en est fort parlé dans le monde, se dit d'une Chose qui fait le sujet de l'entretien du public.
On en parle diversement se dit d'une Action, d'un événement qui est raconté de différentes manières, ou d'une chose que les uns louent et que les autres blâment.
Fam., Il faut laisser parler le monde, il faut laisser parler les gens ou, simplement, Il faut laisser parler, Il ne faut pas se mettre en peine de ce que le monde dit mal à propos. On dit dans le même sens : Quoi que vous fassiez, les gens parleront.
Cela ne vaut pas la peine d'en parler se dit d'une Chose qui est peu importante, ou à laquelle on veut paraître attacher peu d'importance.
Ne m'en parlez pas, Ne me mettez pas sur ce chapitre, n'agitez pas cette question. Il se dit pour indiquer une déception, un mécontentement. Votre affaire est-elle en bonne voie? Ne m'en parlez pas : je la crois perdue sans remède.
Parlez-moi de cela! se dit en signe d'approbation ou de consentement. Voilà des offres raisonnables, parlez-moi de cela! On dit, dans un sens analogue, Parlez-moi de cet homme-là!
Faire parler de soi, Faire des choses qui viennent à la connaissance de tout le monde, dont tout le monde s'entretient : cela se dit également en bien et en mal. C'est un homme qui a beaucoup fait parler de lui autrefois.
Cet homme n'a point fait parler de lui, Il n'a rien fait qui lui ait donné de la réputation. On dit aussi Il est naturel qu'un débutant souhaite faire parler de lui.
En parlant d'une Femme, Faire parler de soi a toujours un sens défavorable. Cette femme n'a jamais fait parler d'elle, Elle a toujours eu une conduite régulière, elle n'a jamais donné prise à la médisance. C'est une femme dont on a parlé, C'est une femme dont la réputation n'est pas intacte.
Il en sera parlé, on en entendra parler, Cela doit faire du bruit, de l'éclat dans le monde.
Il en sera parlé à jamais, La postérité en conservera le souvenir.
PARLER, employé absolument, signifie encore Révéler, dévoiler quelque chose. Il faut que quelqu'un ait parlé, Il paraît probable que quelqu'un a divulgué ce secret.
Par forme de menace, Ne me faites point parler, ne me forcez pas à parler, Craignez que je ne dise des choses qui ne seraient pas à votre avantage.
PARLER signifie aussi, dans une acception plus étendue, Expliquer ses sentiments, sa pensée, déclarer son intention, sa volonté. C'est un homme qui ne veut pas parler nettement. On a fait ce qu'on a pu pour le faire parler, mais il n'y a pas eu moyen d'en venir à bout. Je saurai bien le faire parler. Expliquez-vous mieux, ce n'est pas là parler. Parler au nom de quelqu'un. Parler de son chef. Parler par interprète. Vous n'avez qu'à parler, vous serez servi. Il parle de s'en aller.
Fig., Faire parler quelqu'un, Ajouter aux paroles de quelqu'un, y donner un mauvais sens. Il signifie aussi Prêter à quelqu'un un discours qu'il n'a pas tenu. Je vous prie de ne pas me faire parler.
Fam., Voilà ce qui s'appelle parler, Voilà qui est parler, ou encore C'est parler, cela, se dit Lorsque quelqu'un fait des propositions plus avantageuses qu'on ne s'y attendait. On emploie aussi ces locutions pour louer quelqu'un qui a dit, sur une question longtemps agitée, des choses claires, lumineuses, péremptoires.
Parler en maître, Parler comme un homme dont le sentiment fait autorité. Il signifie aussi simplement Parler d'un ton d'autorité, soit qu'on en ait le droit, soit qu'on ne l'ait pas.
PARLER signifie également Intervenir, prendre la parole pour ou contre quelqu'un ou quelque chose. Parler pour quelqu'un, en faveur de quelqu'un, Intercéder pour lui auprès d'un autre.
Cet avocat, cet avoué parle pour un tel, Il plaide pour lui. On dit aussi Ce député a parlé contre le projet de loi.
PARLER signifie encore Prononcer un discours, prendre la parole en public. L'art de parler. Parler à son tour. Quand ce fut à lui de parler... Parler sans préparation, sans être préparé.
PARLER s'emploie figurément et signifie Manifester ses sentiments, ses pensées par un autre moyen que celui de la parole. Les muets parlent par signes. Il me parlait des yeux et du geste. Ils se parlent des yeux. Chaque mouvement de cet habile pantomime parlait aux yeux des spectateurs.
Dieu parle au cœur des pécheurs, Il leur envoie de saintes inspirations, il leur donne de bons mouvements.
Il se dit aussi, figurément, des Choses qui ont ou qui semblent avoir une sorte de langage. La peinture parle aux yeux. Les cieux et toute la nature parlent de la puissance du Créateur. Ses yeux parlent. Son visage parle. En votre absence, tout ici nous parlait de vous. La nature, le sang a parlé, quand il a revu son fils malheureux.
Les murailles parlent, Il se trouve souvent des témoins des choses même les plus cachées.
Cela parle tout seul, parle de soi, Cela se comprend sans qu'il soit besoin d'explication. On dit dans le même sens : La chose parle d'elle-même.
Son mérite, ses services parlent, parlent pour lui, parlent en sa faveur, Son mérite, ses services le rendent recommandable, rendent ses prétentions légitimes.
Tout parle pour lui, Le bon droit, l'équité et la raison sont de son côté. On dit, par opposition, Il n'a rien qui parle pour lui, rien ne parle en sa faveur, tout parle contre lui.
La vérité, la raison, l'équité parle par sa voix, par sa bouche, Ce qu'il dit est rempli de vérité, de raison, d'équité.
Faire parler la poudre, S'en remettre au sort des armes, se battre.
PARLER signifie encore Expliquer sa pensée par écrit. Aristote a très bien parlé de cette matière dans tel livre. Il ne me parle point de cela dans sa lettre.
Il se dit quelquefois des Écrits, dans un sens analogue au précédent. La loi est formelle là-dessus et parle très clairement. Le contrat ne parle point de cette clause. Sa lettre me parle de vous.
PARLER s'emploie aussi transitivement et signifie Se servir d'un langage. Parler une langue. Parler français, italien, allemand, etc. Parler latin. Parler la langue française, la langue italienne, etc. Il parle un bon français, un bon espagnol. Il parle bien sa langue. La langue française se parle, est parlée dans tous les pays du monde. Il parle plusieurs langues. Le langage que parlaient nos pères. Ce poète dramatique, ce romancier fait parler à chacun son langage.
Langue parlée se dit par opposition à Langue écrite.
Fig., Parler français, S'exprimer clairement, intelligiblement. On dit dans le même sens, mais populairement, Parler chrétien.
Fig. et fam., Parler français, Expliquer nettement son intention sur une affaire. Parlez- nous français. On a bien de la peine à vous faire parler français.
Fig., Parler français à quelqu'un, Lui signifier nettement ce qu'on a décidé ou ce qu'on attend de lui.
Fig. et fam., Parler hébreu, S'exprimer d'une manière inintelligible.
PARLER se dit encore transitivement par rapport à la manière de prononcer une langue. Parler gascon, parler normand, Parler français avec un accent gascon, avec un accent normand. Parler patois, argot.
PARLER s'emploie aussi transitivement pour signifier S'entretenir de quelque chose, en raisonner, en discourir, et dans ce cas on ne met jamais l'article devant le nom. Parler géométrie, musique, peinture, politique, etc. Parler affaires. Parler chicane, S'exprimer en termes de chicane, parler de procès.
Parler raison, Parler sagement, raisonnablement. Il faut de bonne heure parler raison aux enfants. Il signifie aussi quelquefois Se mettre à la raison. Voilà parler raison.
SANS PARLER DE, loc. prép. Indépendamment de. Sans parler de certains avantages accessoires, ce poste est très convenablement rémunéré.
GÉNÉRALEMENT PARLANT, loc. adv. À prendre la chose en général. Cela est vrai, généralement parlant. On dit aussi Absolument parlant, sérieusement parlant, humainement parlant, etc.

Tout ou partie de cette définition est extrait du Dictionnaire de l'Académie française, huitième édition, 1932-1935

Le verbe parler possédant la conjugaison régulière du premier groupe et un radical sans variations ou particularités notables, de nombreux verbes du premier groupe possèdent la même conjugaison. Seuls les plus connus et les plus utilisés ont été listés ci-dessous :

Voici la liste des verbes fréquemment employés en conjugaison. Ces verbes sont généralement employés comme modèles de conjugaison :

Auxiliaires


Verbes modèles du premier groupe


Verbes modèles du deuxième groupe


Verbes modèles du troisième groupe