Présent

  

défends-je ?
défends-tu ?
défend-il ?
défendons-nous ?
défendez-vous ?
défendent-ils ?

ai-je défendu ?
as-tu défendu ?
a-t-il défendu ?
avons-nous défendu ?
avez-vous défendu ?
ont-ils défendu ?

Imparfait

  

défendais-je ?
défendais-tu ?
défendait-il ?
défendions-nous ?
défendiez-vous ?
défendaient-ils ?

avais-je défendu ?
avais-tu défendu ?
avait-il défendu ?
avions-nous défendu ?
aviez-vous défendu ?
avaient-ils défendu ?

défendis-je ?
défendis-tu ?
défendit-il ?
défendîmes-nous ?
défendîtes-vous ?
défendirent-ils ?

eus-je défendu ?
eus-tu défendu ?
eut-il défendu ?
eûmes-nous défendu ?
eûtes-vous défendu ?
eurent-ils défendu ?

défendrai-je ?
défendras-tu ?
défendra-t-il ?
défendrons-nous ?
défendrez-vous ?
défendront-ils ?

aurai-je défendu ?
auras-tu défendu ?
aura-t-il défendu ?
aurons-nous défendu ?
aurez-vous défendu ?
auront-ils défendu ?

Présent

  

-
-
-
-
-
-

Passé

  

-
-
-
-
-
-

Imparfait

  

-
-
-
-
-
-

-
-
-
-
-
-

Présent

  

défendrais-je ?
défendrais-tu ?
défendrait-il ?
défendrions-nous ?
défendriez-vous ?
défendraient-ils ?

Passé

  

aurais-je défendu ?
aurais-tu défendu ?
aurait-il défendu ?
aurions-nous défendu ?
auriez-vous défendu ?
auraient-ils défendu ?

Présent

  

-
-
-

Passé

  

-
-
-

Présent

 
défendre

Passé

 
avoir défendu

Présent

défendant

Passé

défendu
ayant défendu

Présent

en défendant

Passé

en ayant défendu
 

Verbe défendre

Le verbe défendre est un verbe du 3ème groupe. Il est employé couramment en français.
Le verbe défendre possède la conjugaison des verbes en : -re
Le verbe défendre se conjugue avec l'auxiliaire avoir.
Le verbe défendre est de type transitif direct.
Le verbe défendre peut se conjuguer à la forme pronominale: Se défendre
La voix passive peut être utilisée pour le verbe défendre car celui-ci est de type transitif direct.
Le verbe défendre est du troisième groupe. Ce verbe est donc un verbe irrégulier qui ne suit pas les conjugaisons régulières du premier ou du second groupe.

Se conjuguent sous cette forme les verbes en -andre, -endre, -ondre, -erdre, -ordre.

Le verbe défendre est conjugué à la forme interrogative. Pour des raisons de sonorité, un « t » dit euphonique doit être ajouté devant les pronoms de la troisième personne: « il », « elle », « on », « ils », « elles » sauf lorsque le verbe possède une terminaison en « t » ou « d » c'est à dire dans les cas suivants: « défendra-t-il ? », « a-t-il défendu ? », « aura-t-il défendu ? ».
Enfin, la forme interrogative n'existe pas au subjonctif et à l'impératif.
Options du moteur de conjugaison
Forme pronominale:
Choix de la voix:
Choix de l'auxiliaire:
Choix du genre:
Forme négative:
Forme interrogative:
Couleurs:
Partagez cette conjugaison
Suivez-nous
DÉFENDRE : v. tr. Protéger une personne contre une attaque. Défendre quelqu'un au péril de sa vie. Défendre ses concitoyens, sa patrie. Par extension, Défendre sa vie, son honneur, les intérêts de son ami.
Prov. et fig., Bien attaqué, bien défendu. Voyez ATTAQUER.
À son corps défendant. Voyez CORPS.
Défendre une place, un poste, etc., Résister à ceux qui veulent s'en rendre maîtres, s'opposer aux ennemis qui l'attaquent. Il défendit ce passage à lui seul contre une vingtaine d'assaillants.
Il signifie particulièrement, en termes de Guerre, Empêcher que l'ennemi ne puisse, sans risquer beaucoup, entrer dans un lieu ou en approcher. Une batterie défend l'entrée du port, en défend les approches. La frontière est défendue de ce côté par plusieurs places fortes.
SE DÉFENDRE signifie Repousser une attaque, une agression quelconque, y résister. Il se défendit vaillamment. Se défendre contre un ennemi, contre un assassin, contre un voleur. Il l'a tué en se défendant. Ils se défendirent dans ce poste pendant un jour et une nuit.
Il signifie aussi Garantir, tant au propre qu'au figuré. La montagne défend cette maison du froid, des vents du nord. Qui le défendra des séductions du monde, contre les séductions du monde? Porter un manteau pour se défendre du froid. Il est difficile de se défendre de quelque partialité pour ses proches. On dit dans le même sens et familièrement Ce vieillard se défend, Il résiste aux atteintes de l'âge.
Cette place se défend d'elle-même, Elle est facile à défendre et difficile à attaquer. On dit, dans le sens contraire, qu'Une place n'est pas en état de se défendre.
Défendre quelqu'un signifie spécialement Soutenir son innocence contre ceux qui l'accusent. Cet avocat a très habilement défendu son client. Cet accusé a voulu se défendre lui-même. On ne lui a pas permis de se défendre. Par extension, Défendre une cause.
En termes de Procédure, il s'emploie absolument dans le sens de Fournir des défenses aux demandes de la partie adverse. Il a été condamné faute de défendre.
SE DÉFENDRE signifie encore Se disculper, nier quelque chose qu'on vous reproche. On l'accuse de telle chose, mais il s'en défend.
Il signifie encore S'excuser de faire quelque chose à quoi on voudrait vous obliger. On voulait le forcer d'aller dans cette maison, il s'en est défendu. On voulait lui donner cette mission, il s'est toujours défendu de l'accepter.
DÉFENDRE signifie aussi Prohiber, interdire quelque chose. Défendre les duels. Défendre quelque chose sous peine de la vie. Défendre sa maison, sa porte à quelqu'un. La viande est défendue en carême deux jours par semaine. Il est défendu de passer en tel endroit. La raison nous défend de faire une injustice. On lui défendit le vin. J'ai défendu que vous fissiez telle chose. Livres défendus. Des marchandises défendues. Armes défendues. Adam mangea du fruit défendu.

Tout ou partie de cette définition est extrait du Dictionnaire de l'Académie française, huitième édition, 1932-1935

Voici la liste des verbes fréquemment employés en conjugaison. Ces verbes sont généralement employés comme modèles de conjugaison :

Auxiliaires


Verbes modèles du premier groupe


Verbes modèles du deuxième groupe


Verbes modèles du troisième groupe