Présent

  

tends-je ?
tends-tu ?
tend-il ?
tendons-nous ?
tendez-vous ?
tendent-ils ?

ai-je tendu ?
as-tu tendu ?
a-t-il tendu ?
avons-nous tendu ?
avez-vous tendu ?
ont-ils tendu ?

Imparfait

  

tendais-je ?
tendais-tu ?
tendait-il ?
tendions-nous ?
tendiez-vous ?
tendaient-ils ?

avais-je tendu ?
avais-tu tendu ?
avait-il tendu ?
avions-nous tendu ?
aviez-vous tendu ?
avaient-ils tendu ?

tendis-je ?
tendis-tu ?
tendit-il ?
tendîmes-nous ?
tendîtes-vous ?
tendirent-ils ?

eus-je tendu ?
eus-tu tendu ?
eut-il tendu ?
eûmes-nous tendu ?
eûtes-vous tendu ?
eurent-ils tendu ?

tendrai-je ?
tendras-tu ?
tendra-t-il ?
tendrons-nous ?
tendrez-vous ?
tendront-ils ?

aurai-je tendu ?
auras-tu tendu ?
aura-t-il tendu ?
aurons-nous tendu ?
aurez-vous tendu ?
auront-ils tendu ?

Présent

  

-
-
-
-
-
-

Passé

  

-
-
-
-
-
-

Imparfait

  

-
-
-
-
-
-

-
-
-
-
-
-

Présent

  

tendrais-je ?
tendrais-tu ?
tendrait-il ?
tendrions-nous ?
tendriez-vous ?
tendraient-ils ?

Passé

  

aurais-je tendu ?
aurais-tu tendu ?
aurait-il tendu ?
aurions-nous tendu ?
auriez-vous tendu ?
auraient-ils tendu ?

Présent

  

-
-
-

Passé

  

-
-
-

Présent

 
tendre

Passé

 
avoir tendu

Présent

tendant

Passé

tendu
ayant tendu

Présent

en tendant

Passé

en ayant tendu
 

Verbe tendre

Le verbe tendre est un verbe du 3ème groupe. Il est employé couramment en français.
Le verbe tendre possède la conjugaison des verbes en : -re
Le verbe tendre se conjugue avec l'auxiliaire avoir.
Le verbe tendre est de type transitif direct, transitif indirect.
Le verbe tendre peut se conjuguer à la forme pronominale: Se tendre
La voix passive peut être utilisée pour le verbe tendre car celui-ci est de type transitif direct.
Le verbe tendre est du troisième groupe. Ce verbe est donc un verbe irrégulier qui ne suit pas les conjugaisons régulières du premier ou du second groupe.

Se conjuguent sous cette forme les verbes en -andre, -endre, -ondre, -erdre, -ordre.

Le verbe tendre est conjugué à la forme interrogative. Pour des raisons de sonorité, un « t » dit euphonique doit être ajouté devant les pronoms de la troisième personne: « il », « elle », « on », « ils », « elles » sauf lorsque le verbe possède une terminaison en « t » ou « d » c'est à dire dans les cas suivants: « tendra-t-il ? », « a-t-il tendu ? », « aura-t-il tendu ? ».
Enfin, la forme interrogative n'existe pas au subjonctif et à l'impératif.
Options du moteur de conjugaison
Forme pronominale:
Choix de la voix:
Choix de l'auxiliaire:
Choix du genre:
Forme négative:
Forme interrogative:
Couleurs:
Partagez cette conjugaison
Suivez-nous
TENDRE : v. tr. Tirer de manière à rendre raide, bander quelque chose, comme une corde, un arc, etc. Tendre une corde. Tendre un arc. Tendre les chaînes qui ferment l'entrée d'un port. Tendre un panneau. Tendre des filets aux oiseaux.
Tendre un piège, Le placer et le disposer de manière que l'animal puisse s'y prendre. Cela se dit en parlant de Toutes sortes de pièges, même de ceux qui ne fonctionnent pas par la tension ou la détente d'un ressort. Tendre une souricière. Tendre des gluaux.
Fig., Tendre un piège, un panneau à quelqu'un, Chercher à le surprendre, l'induire à commettre quelque faute, à faire quelque fausse démarche, etc., dont on espère profiter.
Tendre des inondations, Répandre dans une plaine les eaux de canaux ordinairement maintenues par des écluses.
Tendre un pavillon, une tente, Les dresser et les mettre en état de servir. On dit dans un sens à peu près analogue : Tendre un lit, tendre une tapisserie.
Tendre une chambre, une salle, etc., La tapisser, la parer de tapisserie. Tendre un appartement de damas, de velours. L'église était toute tendue de noir.
TENDRE s'emploie absolument dans le sens de Tapisser, orner de tapisserie. La coutume est ce jour-là de tendre dans toutes les rues, de tendre partout, L'usage est de tapisser le devant de toutes les maisons.
Il signifie aussi Avancer, porter en avant pour présenter. Tendre la main en signe d'amitié. Tendre son chapeau pour recevoir quelque chose. Tendre le dos aux coups. Tendre les épaules. Tendre la joue. Il tendit le cou au bourreau. Tendre les mains au ciel, vers le ciel. Il était près de se noyer, on lui tendit une corde, une perche.
Fig., Tendre les bras, tendre la main à quelqu'un, L'aider, lui offrir ses secours, son appui; s'il a des torts, être prêt à les lui pardonner. Il lui a tendu les bras dans sa disgrâce. Ce jeune homme a fait de grandes fautes; mais son père l'invite au repentir et lui tend les bras.
Fig., Tendre les bras, les mains à quelqu'un, vers quelqu'un signifie encore Implorer son secours.
Tendre la main, Demander l'aumône.
Fig., et fam., Tendre la perche, Fournir à quelqu'un l'occasion d'exprimer un souhait, de donner une explication, de se justifier, etc. Il n'aurait pu se tirer d'affaire si vous ne lui aviez tendu la perche.
TENDRE s'emploie aussi comme verbe intransitif et signifie Aller à un certain terme, aboutir. Où tend ce chemin-là?
Il s'emploie plus ordinairement au figuré. Où tendent tous ces tours et détours, tous ces propos? Tendre à ses fins. Tout cela ne tend à rien. Tendre à la perfection. Ses conclusions tendaient à...
Fig., C'est un homme qui tend à ses fins, Il va constamment, avec adresse, vers le but qu'il s'est proposé.
Le participe passé
TENDU s'emploie adjectivement. Avoir l'esprit tendu, toujours tendu, Avoir l'esprit fortement appliqué à quelque chose. Il a eu l'esprit si tendu tout le jour qu'il a besoin de prendre quelque repos.
Style tendu, Style qui laisse voir l'effort, qui manque d'aisance, de souplesse.
Situation tendue, Situation critique qui peut amener un conflit, une rupture.

Tout ou partie de cette définition est extrait du Dictionnaire de l'Académie française, huitième édition, 1932-1935

Voici la liste des verbes fréquemment employés en conjugaison. Ces verbes sont généralement employés comme modèles de conjugaison :

Auxiliaires


Verbes modèles du premier groupe


Verbes modèles du deuxième groupe


Verbes modèles du troisième groupe