Présent

  

je me retiens
tu te retiens
il se retient
nous nous retenons
vous vous retenez
ils se retiennent

je me suis retenu
tu t'es retenu
il s'est retenu
nous nous sommes retenus
vous vous êtes retenus
ils se sont retenus

Imparfait

  

je me retenais
tu te retenais
il se retenait
nous nous retenions
vous vous reteniez
ils se retenaient

je m'étais retenu
tu t'étais retenu
il s'était retenu
nous nous étions retenus
vous vous étiez retenus
ils s'étaient retenus

je me retins
tu te retins
il se retint
nous nous retînmes
vous vous retîntes
ils se retinrent

je me fus retenu
tu te fus retenu
il se fut retenu
nous nous fûmes retenus
vous vous fûtes retenus
ils se furent retenus

je me retiendrai
tu te retiendras
il se retiendra
nous nous retiendrons
vous vous retiendrez
ils se retiendront

je me serai retenu
tu te seras retenu
il se sera retenu
nous nous serons retenus
vous vous serez retenus
ils se seront retenus

Présent

  

que je me retienne
que tu te retiennes
qu'il se retienne
que nous nous retenions
que vous vous reteniez
qu'ils se retiennent

Passé

  

que je me sois retenu
que tu te sois retenu
qu'il se soit retenu
que nous nous soyons retenus
que vous vous soyez retenus
qu'ils se soient retenus

Imparfait

  

que je me retinsse
que tu te retinsses
qu'il se retînt
que nous nous retinssions
que vous vous retinssiez
qu'ils se retinssent

que je me fusse retenu
que tu te fusses retenu
qu'il se fût retenu
que nous nous fussions retenus
que vous vous fussiez retenus
qu'ils se fussent retenus

Présent

  

je me retiendrais
tu te retiendrais
il se retiendrait
nous nous retiendrions
vous vous retiendriez
ils se retiendraient

Passé

  

je me serais retenu
tu te serais retenu
il se serait retenu
nous nous serions retenus
vous vous seriez retenus
ils se seraient retenus

Présent

  

retiens-toi
retenons-nous
retenez-vous

Passé

  

-
-
-

Présent

 
se retenir

Passé

 
s'être retenu

Présent

se retenant

Passé

-
s'étant retenu

Présent

en se retenant

Passé

en s'étant retenu
 
Options du moteur de conjugaison
Forme pronominale:
Choix de la voix:
Choix de l'auxiliaire:
Choix du genre:
Forme négative:
Forme interrogative:
Couleurs:
Le verbe se retenir est du troisième groupe. Ce verbe est donc un verbe irrégulier qui ne suit pas les conjugaisons régulières du premier ou du second groupe.

Se conjuguent sur ce modèle les verbes: tenir, venir et leurs dérivés.

Le verbe se retenir est la forme pronominale du verbe retenir. La voix pronominale ou construction pronominale est une sorte d'intermédiaire entre la voix active et la voix passive. Le sujet effectue et subit l'action. A la forme pronominale, les pronoms réfléchis sont utilisés. Le pronom réfléchi est un pronom personnel qui remplit une fonction de complément et qui est de la même personne que le sujet du verbe. Il varie selon les six personnes de la conjugaison: « me », « te », « se », « nous », « vous », « se ».
Attention à l'accord du participe passé pour les verbes à la forme pronominale :
- Pour les verbes essentiellement pronominaux (ceux qui n'existent pas sous une forme non pronominale comme se souvenir, s'évader, s'abstenir, s'évanouir, s'enfuir, s'enquérir, s'abstenir...), le participe passé de ces verbes s'accorde toujours en genre et en nombre avec le sujet.
- Pour les verbes occasionnellement pronominaux (ceux qui existent sous une forme non pronominale et pronominale comme se laver, se brosser), la règle est la même que celle du participe passé avec l'auxiliaire avoir. Le participe passé de ces verbes s'accorde avec le complément d'objet direct si celui-ci est placé avant le verbe. On dira donc « Elle s'est lavée » et « Elle s'est lavé les mains ».
Il y a donc une exception avec les verbes pronominaux qui, même s'ils se conjuguent à la forme pronominale avec l'auxiliaire « être », s'accordent avec leur complément d'objet direct (COD) avec la même rêgle que s'ils étaient conjugués avec l'auxiliaire « avoir ». On retiendra donc que le participe passé des verbes pronominaux s'accorde avec le sujet sauf quand il est suivi d'un COD. On dira donc « Elle s'est prise au piège » et non « Elle s'est pris au piège », ou encore « Elle s'est mise au travail » et non pas « Elle s'est mis au travail », enfin on doit dire « Elle s'est pris un coup ».
Autre exemple pour le verbe permettre à la forme pronominale: les pronoms compléments « me », « te », « se », « nous », « vous » sont indirects et ne s'accordent pas, par exemple: « Elle s'est permis d'étonnantes remarques » En revanche, si le COD est placé devant le verbe, le participe passé de permettre se termine par un « e ». Exemple: « L'intervention qu'elle s'est permise »

Verbe se retenir

Le verbe se retenir est un verbe du 3ème groupe.
Le verbe se retenir possède la conjugaison des verbes en : -enir
Le verbe se retenir se conjugue avec l'auxiliaire être.
Le verbe se retenir est un verbe pronominal. Il est donc toujours conjugué avec un pronom réfléchi. Le verbe se retenir est la forme pronominale du verbe: Retenir.
La voix passive peut être utilisée pour le verbe retenir car celui-ci est de type transitif direct.
Partagez cette conjugaison
Suivez-nous
RETENIR : v. tr. Garder par-devers soi ce qui est à un autre. Retenir le bien d'autrui. Pourquoi retient-il mes papiers? Retenir les gages d'un domestique, le salaire d'un ouvrier.
Il signifie aussi Garder toujours, conserver ce que l'on a, ne point s'en défaire, ne point s'en dessaisir. Auguste retint l'empire. Ce prince retint toute son autorité jusqu'à la fin de sa vie.
En termes de Jurisprudence, Donner et retenir ne vaut, Une donation n'est point valable, si on ne se dessaisit pas en effet de ce que l'on donne.
RETENIR se dit, dans ce sens, en parlant des Habitudes, des qualités bonnes ou mauvaises que l'on n'a point perdues. Retenir l'accent de son pays. Retenir ses vieilles habitudes. Les bêtes féroces que l'on a apprivoisées retiennent toujours quelque chose de leur naturel. Ce vase retient quelque chose de l'odeur du vin que l'on y avait mis. Cet homme est bien corrigé, il n'a rien retenu de ses défauts. Il est vieux.
Il signifie aussi Réserver. Il a vendu tout son vin, hormis tant de pièces, qu'il a retenues pour sa table. Il a affermé sa terre, mais il s'est retenu les bois et les vignes. Il a donné son bien, mais il s'en est retenu, il en a retenu l'usufruit. Il est vieux.
En termes d'Arithmétique, Retenir un chiffre, Le réserver pour le joindre aux chiffres de la colonne suivante. Huit et neuf font dix-sept : je pose 7 et je retiens 1.
En termes de Procédure, Les juges ont retenu cette cause, Ils s'en sont réservé la connaissance en décidant qu'elle leur appartenait. Retenir une cause signifie aussi La conserver au rôle pour qu'elle soit jugée à son rang et sans délai. Le président a refusé la remise qu'on lui demandait et a retenu la cause.
RETENIR signifie aussi Prélever, déduire d'une somme. En me payant, il a retenu la somme qu'il m'avait prêtée. Il a retenu tant pour les frais, pour les réparations, pour ses déboursés, pour ses peines. Retenir tant sur le paiement d'un coupon.
RETENIR signifie encore S'assurer par précaution une personne, une chose. Retenir quelqu'un pour une partie de plaisir. Je vous retiens à dîner pour dimanche prochain. Retenir un domestique. Retenir une chaise au sermon, une loge à l'Opéra, une place dans un train. Cette place est retenue. Retenir un logement. Retenir une chambre dans un hôtel, une fenêtre sur une rue pour voir une cérémonie publique. Retenir une date.
Fam., Je vous retiens se dit à Quelqu'un qui vous a rendu un mauvais service dont on lui promet de se souvenir.
RETENIR signifie aussi Arrêter, maintenir, faire demeurer. On l'a retenu plus longtemps qu'il ne pensait. Je ne vous retiens pas. Retenez-le à dîner. Retenir prisonnier. Ce rhume l'a retenu quinze jours à la chambre.
Il signifie encore Saisir, tenir, pour empêcher un accident, une chute, ou pour s'opposer à une mauvaise action. Il serait tombé dans le précipice, si je ne l'eusse retenu. Il allait le tuer, si je ne l'eusse retenu, si je ne lui eusse retenu le bras. Il s'est retenu aux branches. Retenir un cheval qui s'emporte.
RETENIR se dit aussi en parlant des Choses et signifie Arrêter, contenir, ne pas laisser aller. On retient l'eau avec des écluses. Il y a de certaines terres qui retiennent l'eau. Retenir son haleine. Retenir ses larmes. Retenir ses cris.
Fam., Retenir sa langue, Ne pas se laisser aller à parler, être discret. On dit plutôt aujourd'hui Tenir sa langue.
Retenir une poutre, L'attacher avec un lien de fer pour l'empêcher de tomber.
RETENIR se dit absolument des Chevaux de trait qui empêchent la voiture d'aller trop vite à une descente. Il faut enrayer, car ces chevaux-là ne retiennent pas. Ce cheval a les reins bons, il retient fort bien.
RETENIR signifie aussi Réprimer, modérer, empêcher de s'emporter. Si la crainte de Dieu ne me retenait... La vue de la force armée retint les manifestants. Cette considération me retint. Je ne sais ce qui me retient que je ne... Il allait le frapper, mais il s'est retenu. Il n'est pas si emporté qu'il ne sache bien se retenir quand il le faut. Je me suis retenu de lui répondre.
Absolument, Se retenir, Ne pas satisfaire un besoin naturel.
RETENIR signifie encore Mettre, imprimer, garder quelque chose dans sa mémoire. Retenir par cœur. Il n'a entendu ces vers qu'une fois et il les a retenus. Il retient tout ce qu'il entend. Je n'ai pas retenu son nom. Je retiendrai cela toute ma vie. Cette leçon se retient aisément.
Il s'emploie absolument en parlant de la Génération des animaux et signifie Concevoir. On a mené cette vache au taureau, mais elle n'a pas retenu. Cette jument a retenu.
SE RETENIR signifie S'arrêter avec effort. Se retenir au milieu de sa course.
Il se dit aussi, en termes de Manège, des Chevaux qui ne veulent pas se porter librement en avant. Jamais on n'a vu un cheval se retenir comme celui-là. Tous les jeunes chevaux se retiennent.
Le participe passé
RETENU s'emploie comme adjectif et signifie Qui est circonspect, sage, modéré, réservé. Il est fort sage et fort retenu. C'est un homme fort retenu dans ses discours. Il faut être plus retenu sur ces matières-là. On ne saurait être trop retenu à blâmer la conduite des autres. Une jeune fille modeste et retenue.

Tout ou partie de cette définition est extrait du Dictionnaire de l'Académie française, huitième édition, 1932-1935

Voici la liste des verbes fréquemment employés en conjugaison. Ces verbes sont généralement employés comme modèles de conjugaison :

Auxiliaires


Verbes modèles du premier groupe


Verbes modèles du deuxième groupe


Verbes modèles du troisième groupe