Présent

  

je me rabats
tu te rabats
il se rabat
nous nous rabattons
vous vous rabattez
ils se rabattent

je me suis rabattu
tu t'es rabattu
il s'est rabattu
nous nous sommes rabattus
vous vous êtes rabattus
ils se sont rabattus

Imparfait

  

je me rabattais
tu te rabattais
il se rabattait
nous nous rabattions
vous vous rabattiez
ils se rabattaient

je m'étais rabattu
tu t'étais rabattu
il s'était rabattu
nous nous étions rabattus
vous vous étiez rabattus
ils s'étaient rabattus

je me rabattis
tu te rabattis
il se rabattit
nous nous rabattîmes
vous vous rabattîtes
ils se rabattirent

je me fus rabattu
tu te fus rabattu
il se fut rabattu
nous nous fûmes rabattus
vous vous fûtes rabattus
ils se furent rabattus

je me rabattrai
tu te rabattras
il se rabattra
nous nous rabattrons
vous vous rabattrez
ils se rabattront

je me serai rabattu
tu te seras rabattu
il se sera rabattu
nous nous serons rabattus
vous vous serez rabattus
ils se seront rabattus

Présent

  

que je me rabatte
que tu te rabattes
qu'il se rabatte
que nous nous rabattions
que vous vous rabattiez
qu'ils se rabattent

Passé

  

que je me sois rabattu
que tu te sois rabattu
qu'il se soit rabattu
que nous nous soyons rabattus
que vous vous soyez rabattus
qu'ils se soient rabattus

Imparfait

  

que je me rabattisse
que tu te rabattisses
qu'il se rabattît
que nous nous rabattissions
que vous vous rabattissiez
qu'ils se rabattissent

que je me fusse rabattu
que tu te fusses rabattu
qu'il se fût rabattu
que nous nous fussions rabattus
que vous vous fussiez rabattus
qu'ils se fussent rabattus

Présent

  

je me rabattrais
tu te rabattrais
il se rabattrait
nous nous rabattrions
vous vous rabattriez
ils se rabattraient

Passé

  

je me serais rabattu
tu te serais rabattu
il se serait rabattu
nous nous serions rabattus
vous vous seriez rabattus
ils se seraient rabattus

Présent

  

rabats-toi
rabattons-nous
rabattez-vous

Passé

  

-
-
-

Présent

 
se rabattre

Passé

 
s'être rabattu

Présent

se rabattant

Passé

-
s'étant rabattu

Présent

en se rabattant

Passé

en s'étant rabattu
 
Options du moteur de conjugaison
Forme pronominale:
Choix de la voix:
Choix de l'auxiliaire:
Choix du genre:
Forme négative:
Forme interrogative:
Couleurs:
Le verbe se rabattre est du troisième groupe. Ce verbe est donc un verbe irrégulier qui ne suit pas les conjugaisons régulières du premier ou du second groupe.

Le verbe se rabattre est la forme pronominale du verbe rabattre. La voix pronominale ou construction pronominale est une sorte d'intermédiaire entre la voix active et la voix passive. Le sujet effectue et subit l'action. A la forme pronominale, les pronoms réfléchis sont utilisés. Le pronom réfléchi est un pronom personnel qui remplit une fonction de complément et qui est de la même personne que le sujet du verbe. Il varie selon les six personnes de la conjugaison: « me », « te », « se », « nous », « vous », « se ».
Attention à l'accord du participe passé pour les verbes à la forme pronominale :
- Pour les verbes essentiellement pronominaux (ceux qui n'existent pas sous une forme non pronominale comme se souvenir, s'évader, s'abstenir, s'évanouir, s'enfuir, s'enquérir, s'abstenir...), le participe passé de ces verbes s'accorde toujours en genre et en nombre avec le sujet.
- Pour les verbes occasionnellement pronominaux (ceux qui existent sous une forme non pronominale et pronominale comme se laver, se brosser), la règle est la même que celle du participe passé avec l'auxiliaire avoir. Le participe passé de ces verbes s'accorde avec le complément d'objet direct si celui-ci est placé avant le verbe. On dira donc « Elle s'est lavée » et « Elle s'est lavé les mains ».
Il y a donc une exception avec les verbes pronominaux qui, même s'ils se conjuguent à la forme pronominale avec l'auxiliaire « être », s'accordent avec leur complément d'objet direct (COD) avec la même rêgle que s'ils étaient conjugués avec l'auxiliaire « avoir ». On retiendra donc que le participe passé des verbes pronominaux s'accorde avec le sujet sauf quand il est suivi d'un COD. On dira donc « Elle s'est prise au piège » et non « Elle s'est pris au piège », ou encore « Elle s'est mise au travail » et non pas « Elle s'est mis au travail », enfin on doit dire « Elle s'est pris un coup ».
Autre exemple pour le verbe permettre à la forme pronominale: les pronoms compléments « me », « te », « se », « nous », « vous » sont indirects et ne s'accordent pas, par exemple: « Elle s'est permis d'étonnantes remarques » En revanche, si le COD est placé devant le verbe, le participe passé de permettre se termine par un « e ». Exemple: « L'intervention qu'elle s'est permise »

Verbe se rabattre

Le verbe se rabattre est un verbe du 3ème groupe.
Le verbe se rabattre possède la conjugaison des verbes en : -tre
Le verbe se rabattre se conjugue avec l'auxiliaire être.
Le verbe se rabattre est un verbe pronominal. Il est donc toujours conjugué avec un pronom réfléchi. Le verbe se rabattre est la forme pronominale du verbe: Rabattre.
La voix passive peut être utilisée pour le verbe rabattre car celui-ci est de type transitif direct.
Partagez cette conjugaison
Suivez-nous
RABATTRE : v. tr. Rabaisser, faire descendre. Rabattre ses cheveux sur son front. Le vent rabat la fumée. La fumée se rabat. Un col de chemise qui se rabat sur les épaules.
Rabattre les plis d'une robe, Les aplatir.
Couture rabattue, Celle sur laquelle on a rabattu le bord de, l'étoffe.
Col rabattu, Col qui se replie et se rabat sur lui-même. Des cols droits et des cols rabattus.
En termes d'Escrime, Rabattre un coup, Le détourner, le rompre en rabaissant le fer de son ennemi. On lui porta un coup d'épée, et il le rabattit.
En termes de Labourage, Rabattre les avoines, Faire passer le rouleau sur les avoines déjà levées, pour aplanir la terre.
Rabattre les ornières, les sillons, Les remplir de la terre qui s'est élevée au bord.
Rabattre un arbre, Le couper de manière qu'il ne soit plus aussi élevé. On dit de même : Rabattre une branche, La couper afin que la partie conservée produise un rameau plus vigoureux.
RABATTRE s'emploie figurément et signifie Abaisser, réprimer. Rabattre l'orgueil, la hauteur, le ton, la fierté de quelqu'un.
Fam., Rabattre le caquet de quelqu'un, à quelqu'un, Le faire taire.
RABATTRE signifie aussi Diminuer, retrancher de la valeur d'une chose, du prix qu'on en demande. Il faut rabattre beaucoup du prix que vous demandez. Un marchand qui vend sa marchandise sans en rien rabattre. Il n'en rabattrait pas un sou. Fig., Rabattre de l'estime qu'on avait pour quelqu'un. Il y a beaucoup à rabattre de ce qu'il dit. Il faut en rabattre de moitié.
Il n'en veut rien rabattre se dit d'un Homme qui, dans une affaire, ne veut rien diminuer de ses prétentions.
Fig. et fam., J'en rabats beaucoup, se dit en parlant d'une Personne qui a donné lieu de l'estimer moins qu'on ne faisait auparavant.
Fig. et fam., Il faut bien en rabattre, Il faut bien revenir sur ce que l'on pensait, sur ce qu'on avait espéré, sur ce que quelqu'un a dit.
Tout compté, tout rabattu ou Tout bien compté et rabattu, Tout bien examiné.
En termes de Procédure, Rabattre un défaut, se dit lorsque, à l'audience, le juge révoque le défaut qu'il avait donné contre une des parties, faute par elle d'avoir comparu.
RABATTRE signifie encore Ramener vivement vers un endroit. Le général rabattit l'ennemi sur ses positions. L'armée ennemie se rabattit sur telle place. Les perdrix se sont rabattues dans cette pièce de blé.
En termes de Chasse, Rabattre le gibier, Battre la campagne pour pousser le gibier vers des filets ou des panneaux tendus, ou vers la ligne des chasseurs. Il s'est fait rabattre le gibier. On lui a rabattu le gibier.
RABATTRE est aussi intransitif, et alors il signifie Quitter un chemin et se détourner tout d'un coup pour passer dans un autre. Quand vous serez en tel lieu, vous rabattrez à main droite. Il faut rabattre par tel endroit.
SE RABATTRE se dit aussi au figuré, de Celui qui, après avoir parlé de quelque matière, change tout d'un coup de propos. Après avoir parlé quelque temps de choses indifférentes, Il se rabattit sur la politique.
Il signifie encore Se borner, se restreindre. Après avoir exigé telles et telles conditions, il se rabattit à demander simplement que...

Tout ou partie de cette définition est extrait du Dictionnaire de l'Académie française, huitième édition, 1932-1935

Voici la liste des verbes fréquemment employés en conjugaison. Ces verbes sont généralement employés comme modèles de conjugaison :

Auxiliaires


Verbes modèles du premier groupe


Verbes modèles du deuxième groupe


Verbes modèles du troisième groupe