Présent

  

je me plais
tu te plais
il se plaît
nous nous plaisons
vous vous plaisez
ils se plaisent

je me suis plu
tu t'es plu
il s'est plu
nous nous sommes plu
vous vous êtes plu
ils se sont plu

Imparfait

  

je me plaisais
tu te plaisais
il se plaisait
nous nous plaisions
vous vous plaisiez
ils se plaisaient

je m'étais plu
tu t'étais plu
il s'était plu
nous nous étions plu
vous vous étiez plu
ils s'étaient plu

je me plus
tu te plus
il se plut
nous nous plûmes
vous vous plûtes
ils se plurent

je me fus plu
tu te fus plu
il se fut plu
nous nous fûmes plu
vous vous fûtes plu
ils se furent plu

je me plairai
tu te plairas
il se plaira
nous nous plairons
vous vous plairez
ils se plairont

je me serai plu
tu te seras plu
il se sera plu
nous nous serons plu
vous vous serez plu
ils se seront plu

Présent

  

que je me plaise
que tu te plaises
qu'il se plaise
que nous nous plaisions
que vous vous plaisiez
qu'ils se plaisent

Passé

  

que je me sois plu
que tu te sois plu
qu'il se soit plu
que nous nous soyons plu
que vous vous soyez plu
qu'ils se soient plu

Imparfait

  

que je me plusse
que tu te plusses
qu'il se plût
que nous nous plussions
que vous vous plussiez
qu'ils se plussent

que je me fusse plu
que tu te fusses plu
qu'il se fût plu
que nous nous fussions plu
que vous vous fussiez plu
qu'ils se fussent plu

Présent

  

je me plairais
tu te plairais
il se plairait
nous nous plairions
vous vous plairiez
ils se plairaient

Passé

  

je me serais plu
tu te serais plu
il se serait plu
nous nous serions plu
vous vous seriez plu
ils se seraient plu

Présent

  

plais-toi
plaisons-nous
plaisez-vous

Passé

  

-
-
-

Présent

 
se plaire

Passé

 
s'être plu

Présent

se plaisant

Passé

-
s'étant plu

Présent

en se plaisant

Passé

en s'étant plu
 

Verbe se plaire

Le verbe se plaire est un verbe du 3ème groupe.
Le verbe se plaire possède la conjugaison des verbes en : -aire
Le verbe se plaire se conjugue avec l'auxiliaire être.
Le verbe se plaire est un verbe pronominal. Il est donc toujours conjugué avec un pronom réfléchi. Le verbe se plaire est la forme pronominale du verbe: Plaire.
Le verbe se plaire est du troisième groupe. Ce verbe est donc un verbe irrégulier qui ne suit pas les conjugaisons régulières du premier ou du second groupe.

A noter que le verbe plaire ainsi que les verbes complaire et déplaire prennent un accent circonflexe à la troisième personne de l'indicatif présent: "il plaît". Par contre le verbe taire ne prend pas cet accent: "il tait". Cependant, depuis la réforme de l'orthographe de 1990, il est autorisé d'écrire "il plait" sans accent circonflexe. Attention, les verbes plaire et pleuvoir ont la même forme à la troisième personne du singulier de l'imparfait du subjonctif: "qu'il plût".

Le verbe se plaire est la forme pronominale du verbe plaire. La voix pronominale ou construction pronominale est une sorte d'intermédiaire entre la voix active et la voix passive. Le sujet effectue et subit l'action. A la forme pronominale, les pronoms réfléchis sont utilisés. Le pronom réfléchi est un pronom personnel qui remplit une fonction de complément et qui est de la même personne que le sujet du verbe. Il varie selon les six personnes de la conjugaison: « me », « te », « se », « nous », « vous », « se ».
Attention à l'accord du participe passé pour les verbes à la forme pronominale :
- Pour les verbes essentiellement pronominaux (ceux qui n'existent pas sous une forme non pronominale comme se souvenir, s'évader, s'abstenir, s'évanouir, s'enfuir, s'enquérir, s'abstenir...), le participe passé de ces verbes s'accorde toujours en genre et en nombre avec le sujet.
- Pour les verbes occasionnellement pronominaux (ceux qui existent sous une forme non pronominale et pronominale comme se laver, se brosser), la règle est la même que celle du participe passé avec l'auxiliaire avoir. Le participe passé de ces verbes s'accorde avec le complément d'objet direct si celui-ci est placé avant le verbe. On dira donc « Elle s'est lavée » et « Elle s'est lavé les mains ».
Il y a donc une exception avec les verbes pronominaux qui, même s'ils se conjuguent à la forme pronominale avec l'auxiliaire « être », s'accordent avec leur complément d'objet direct (COD) avec la même rêgle que s'ils étaient conjugués avec l'auxiliaire « avoir ». On retiendra donc que le participe passé des verbes pronominaux s'accorde avec le sujet sauf quand il est suivi d'un COD. On dira donc « Elle s'est prise au piège » et non « Elle s'est pris au piège », ou encore « Elle s'est mise au travail » et non pas « Elle s'est mis au travail », enfin on doit dire « Elle s'est pris un coup ».
Autre exemple pour le verbe permettre à la forme pronominale: les pronoms compléments « me », « te », « se », « nous », « vous » sont indirects et ne s'accordent pas, par exemple: « Elle s'est permis d'étonnantes remarques » En revanche, si le COD est placé devant le verbe, le participe passé de permettre se termine par un « e ». Exemple: « L'intervention qu'elle s'est permise »
A la forme pronominale, le participe passé du verbe se plaire est invariable. C'est une exception tout comme les verbes suivants: se plaire, se complaire, se déplaire, se rire, se convenir, se nuire, se mentir, s'en vouloir, se ressembler, se sourire, se suffire, se survivre et leurs dérivés. On ne doit donc pas accorder en genre et en nombre le participe passé des temps composés.
Options du moteur de conjugaison
Forme pronominale:
Choix de la voix:
Choix de l'auxiliaire:
Choix du genre:
Forme négative:
Forme interrogative:
Couleurs:
Partagez cette conjugaison
Suivez-nous
PLAIRE : v. intr. Agréer, être agréable. Cet homme-là me plaît beaucoup. Il a tout ce qui peut plaire. Elle n'est pas très belle, mais elle plaît à tout le monde. Elle n'a qu'à se montrer pour plaire. Elle a le don, le secret, l'art de plaire. Cet ouvrage plaît à ma raison. De telles actions plaisaient à son cœur.
Cela vous plaît à dire, Locution familière servant à faire connaître qu'on ne convient pas de ce qui vient d'être dit, ou à énoncer un refus. Vous prétendez que c'est un honnête homme; cela vous plaît à dire.
PLAIRE s'emploie aussi impersonnellement, en parlant d'une Chose qu'on veut, qu'on a pour agréable. Il me plaît de faire ceci. Il a plu à Dieu de finir ses misères. Il n'en sera que ce qu'il vous plaira. Je ferai ce qu'il vous plaira. Comme il vous plaira. Il ne me plaît pas que vous alliez là. Il fait de ses amis tout ce qu'il lui plaît.
Fig., Cela va comme il plaît à Dieu, se dit d'une Affaire dont la conduite est abandonnée, négligée.
S'il vous plaît, employé absolument, est un simple terme de civilité. Donnez-moi cela, s'il vous plaît. Répondez, s'il vous plaît, à la question que je vais vous faire. C'est aussi une façon de donner à ce qu'on dit plus de force et un accent plus impérieux. Croyez, s'il vous plaît, que je sais ce que je dis. N'allez pas, s'il vous plaît, vous imaginer que je vous laisserai faire.
Dans le style familier, une personne qu'on appelle répond quelquefois Plaît-il! c'est-à-dire Que vous plaît-il? Le plus souvent, on emploie cette formule pour faire répéter ce qu'on n'a pas bien entendu ou parfois ce qu'on ne veut pas avoir entendu.
Plaise à Dieu, plût à Dieu que, Façons de parler dont on se sert pour marquer qu'on souhaite quelque chose. Plaise à Dieu qu'il revienne sain et sauf! Plût à Dieu que cela fût! On dit aussi absolument Plût à Dieu!
À Dieu ne plaise, ce qu'à Dieu ne plaise, Façons de parler dont on se sert pour témoigner l'éloignement ou l'aversion que l'on a pour quelque chose. À Dieu ne plaise que j'y consente jamais. S'il meurt, ce qu'à Dieu ne plaise, je quitterai cette maison.
Plaise, Formule dont on se sert dans quelques écrits ou mémoires qu'on présente aux magistrats. Plaise à la cour.
SE PLAIRE signifie Prendre plaisir à quelque chose. Il se plaît à lire. Elle se plaît à vous mettre en colère. Il ne se plaît qu'à faire du mal. Il ne se plaît à rien. Elle s'est plu à vous contredire. Ils se sont plu à me persécuter.
Il signifie aussi Aimer à être dans un lieu, s'y trouver bien. Il se plaît à la campagne. C'est un des endroits où je me plais le plus.
Il se dit, en ce sens, des Animaux. Le gibier se plaît dans les taillis. Les truites se plaisent dans l'eau vive.
Il se dit aussi des Plantes. La vigne se plaît dans les terres pierreuses. Le sapin se plaît sur les montagnes.
Se plaire à soi-même, Être content de soi.
Se plaire l'un à l'autre, Être agréable l'un à l'autre.

Tout ou partie de cette définition est extrait du Dictionnaire de l'Académie française, huitième édition, 1932-1935

Voici la liste complète des verbes possédant une conjugaison identique au verbe se plaire :

Voici la liste des verbes fréquemment employés en conjugaison. Ces verbes sont généralement employés comme modèles de conjugaison :

Auxiliaires


Verbes modèles du premier groupe


Verbes modèles du deuxième groupe


Verbes modèles du troisième groupe