Présent

  

je me coule
tu te coules
il se coule
nous nous coulons
vous vous coulez
ils se coulent

je me suis coulé
tu t'es coulé
il s'est coulé
nous nous sommes coulés
vous vous êtes coulés
ils se sont coulés

Imparfait

  

je me coulais
tu te coulais
il se coulait
nous nous coulions
vous vous couliez
ils se coulaient

je m'étais coulé
tu t'étais coulé
il s'était coulé
nous nous étions coulés
vous vous étiez coulés
ils s'étaient coulés

je me coulai
tu te coulas
il se coula
nous nous coulâmes
vous vous coulâtes
ils se coulèrent

je me fus coulé
tu te fus coulé
il se fut coulé
nous nous fûmes coulés
vous vous fûtes coulés
ils se furent coulés

je me coulerai
tu te couleras
il se coulera
nous nous coulerons
vous vous coulerez
ils se couleront

je me serai coulé
tu te seras coulé
il se sera coulé
nous nous serons coulés
vous vous serez coulés
ils se seront coulés

Présent

  

que je me coule
que tu te coules
qu'il se coule
que nous nous coulions
que vous vous couliez
qu'ils se coulent

Passé

  

que je me sois coulé
que tu te sois coulé
qu'il se soit coulé
que nous nous soyons coulés
que vous vous soyez coulés
qu'ils se soient coulés

Imparfait

  

que je me coulasse
que tu te coulasses
qu'il se coulât
que nous nous coulassions
que vous vous coulassiez
qu'ils se coulassent

que je me fusse coulé
que tu te fusses coulé
qu'il se fût coulé
que nous nous fussions coulés
que vous vous fussiez coulés
qu'ils se fussent coulés

Présent

  

je me coulerais
tu te coulerais
il se coulerait
nous nous coulerions
vous vous couleriez
ils se couleraient

Passé

  

je me serais coulé
tu te serais coulé
il se serait coulé
nous nous serions coulés
vous vous seriez coulés
ils se seraient coulés

Présent

  

coule-toi
coulons-nous
coulez-vous

Passé

  

-
-
-

Présent

 
se couler

Passé

 
s'être coulé

Présent

se coulant

Passé

-
s'étant coulé

Présent

en se coulant

Passé

en s'étant coulé
 
Options du moteur de conjugaison
Forme pronominale:
Choix de la voix:
Choix de l'auxiliaire:
Choix du genre:
Forme négative:
Forme interrogative:
Couleurs:
Le verbe se couler est du premier groupe. Il possède donc les terminaisons régulières du premier groupe. On pourra le conjuguer sur le modèle du verbe aimer. Suivez ce lien pour voir toutes les terminaisons de la conjugaison des verbes du premier groupe : conjugaison des verbes du premier groupe.

Le verbe se couler possède la conjugaison des verbes en : -er. Les verbes en -er sont tous réguliers (sauf pour le verbe aller qui est complètement irrégulier et donc du 3ème groupe). Les terminaisons du premier groupe ne présentent aucune variation, ni exception.
A noter: bien que les terminaisons soient parfaitement régulières, certains types de verbes du premier groupe en -cer, -ger, -yer, -eter, -eler, -é-consonne(s)-er, -e-consonne-er ainsi que le verbe envoyer et ces dérivés possèdent un radical, qui lui, subit de nombreuses variations lors de la conjugaison.

Le verbe se couler est la forme pronominale du verbe couler. La voix pronominale ou construction pronominale est une sorte d'intermédiaire entre la voix active et la voix passive. Le sujet effectue et subit l'action. A la forme pronominale, les pronoms réfléchis sont utilisés. Le pronom réfléchi est un pronom personnel qui remplit une fonction de complément et qui est de la même personne que le sujet du verbe. Il varie selon les six personnes de la conjugaison: « me », « te », « se », « nous », « vous », « se ».
Attention à l'accord du participe passé pour les verbes à la forme pronominale :
- Pour les verbes essentiellement pronominaux (ceux qui n'existent pas sous une forme non pronominale comme se souvenir, s'évader, s'abstenir, s'évanouir, s'enfuir, s'enquérir, s'abstenir...), le participe passé de ces verbes s'accorde toujours en genre et en nombre avec le sujet.
- Pour les verbes occasionnellement pronominaux (ceux qui existent sous une forme non pronominale et pronominale comme se laver, se brosser), la règle est la même que celle du participe passé avec l'auxiliaire avoir. Le participe passé de ces verbes s'accorde avec le complément d'objet direct si celui-ci est placé avant le verbe. On dira donc « Elle s'est lavée » et « Elle s'est lavé les mains ».
Il y a donc une exception avec les verbes pronominaux qui, même s'ils se conjuguent à la forme pronominale avec l'auxiliaire « être », s'accordent avec leur complément d'objet direct (COD) avec la même rêgle que s'ils étaient conjugués avec l'auxiliaire « avoir ». On retiendra donc que le participe passé des verbes pronominaux s'accorde avec le sujet sauf quand il est suivi d'un COD. On dira donc « Elle s'est prise au piège » et non « Elle s'est pris au piège », ou encore « Elle s'est mise au travail » et non pas « Elle s'est mis au travail », enfin on doit dire « Elle s'est pris un coup ».
Autre exemple pour le verbe permettre à la forme pronominale: les pronoms compléments « me », « te », « se », « nous », « vous » sont indirects et ne s'accordent pas, par exemple: « Elle s'est permis d'étonnantes remarques » En revanche, si le COD est placé devant le verbe, le participe passé de permettre se termine par un « e ». Exemple: « L'intervention qu'elle s'est permise »

Verbe se couler

Le verbe se couler est un verbe du 1er groupe.
Le verbe se couler possède la conjugaison des verbes en : -er
Le verbe se couler se conjugue avec l'auxiliaire être.
Le verbe se couler est un verbe pronominal. Il est donc toujours conjugué avec un pronom réfléchi. Le verbe se couler est la forme pronominale du verbe: Couler.
La voix passive peut être utilisée pour le verbe couler car celui-ci est de type transitif direct.
Partagez cette conjugaison
Suivez-nous
COULER : v. intr. Se mouvoir, passer d'un endroit à un autre, en parlant des Liquides. Cette fontaine coule doucement, lentement, coule dans la prairie, coule sur des cailloux, sur des graviers, etc. La rivière coule le long des murailles, coule à l'entour, tout autour de la ville, coule vers le midi, vers le nord. La sueur lui coulait le long du visage, coulait abondamment. Les larmes lui coulent des yeux. Le sang coulait de sa blessure. Fig., Les vers coulent de sa plume sans effort. La persuasion coulait de ses lèvres. Cette période, ce vers, etc., coule bien, Il ne s'y trouve rien qui blesse l'oreille.
Faire couler le sang, Être cause d'une guerre ou d'une rixe sanglante. On dit de même Le sang a coulé, Il y a eu des personnes blessées dans cet engagement, dans cette rixe.
Fam., Cela coule de source, se dit en parlant de Tout ce qu'une personne dit ou écrit d'une manière naturelle, facile, ou d'abondance de cœur, ou conformément à son genre d'esprit, à son caractère. Il connaît à fond son sujet : tout ce qu'il dit coule de source.
Par analogie, il signifie Laisser échapper un liquide. Ce tonneau, ce baril coule de toutes parts. La vigne était belle, mais elle a coulé ; les melons ont coulé, La vigne, les melons ont eu le germe noyé par la pluie. On l'applique, même dans ce sens analogue, aux Choses qui glissent. Ce sable a coulé. Une tuile a coulé du toit. L'échelle n'était pas sûre : elle a coulé. On dit aussi Se laisser couler au bas d'un arbre.
Le nez lui coule, Des sérosités, des humeurs lui coulent du nez. Quand on est enrhumé du cerveau, le nez coule.
Il signifie aussi Descendre insensiblement au fond de l'eau. Ce navire a coulé à pic. Ce bâtiment a coulé à fond.
Par extension,
SE COULER signifie Passer d'un lieu dans un autre sans faire de bruit, pour éviter d'être aperçu. Coulez-vous vite le long de cette muraille. Le lièvre s'est coulé le long de la haie.
Il s'emploie aussi transitivement et signifie au propre Faire passer un liquide d'un lieu dans un autre. Couler la lessive, Verser à plusieurs reprises de l'eau chaude sur le linge qui est dans un cuvier.
Il signifie particulièrement Faire passer Un liquide à travers un linge. Couler du lait, du bouillon. On dit plus ordinairement PASSER.
Par extension, Couler une glace, En faire couler la matière fondue sur une table préparée pour cette opération. Couler une statue. Couler des dalles, Verser du plomb fondu dans les joints.
Par analogie, il signifie Faire descendre au fond de l'eau. Ce navire a été coulé.
Fig., Couler à fond quelqu'un dans la dispute, Le réduire à ne savoir que répondre. Couler à fond quelqu'un signifie aussi Ruiner son crédit sa fortune. Il est coulé à fond, ou simplement Il s'est coulé. C'est un homme coulé.
Il signifie par extension Faire passer insensiblement d'un lieu dans un autre. Il a coulé la main dans sa poche. Il lui coula un billet dans la main. Il s'est coulé dans la foule. Fig., Je lui en ai coulé deux mots à l'oreille.
En termes de Calligraphie, L'écriture coulée, Voyez COULÉE.
Couler un pas de danse, L'exécuter en glissant. Couler plusieurs notes, Les lier d'un même coup de gosier.
En termes de jeu de Billard,
COULER signifie Pousser une bille sur une autre de manière à la mettre à sa place sans secousse.
Fig., Couler des jours heureux, Les passer paisiblement, sans secousse. On dit de même intransitivement Ses jours coulaient dans l'innocence. Ce temps a coulé doucement.

Tout ou partie de cette définition est extrait du Dictionnaire de l'Académie française, huitième édition, 1932-1935

Le verbe se couler possédant la conjugaison régulière du premier groupe et un radical sans variations ou particularités notables, de nombreux verbes du premier groupe possèdent la même conjugaison. Seuls les plus connus et les plus utilisés ont été listés ci-dessous :

Voici la liste des verbes fréquemment employés en conjugaison. Ces verbes sont généralement employés comme modèles de conjugaison :

Auxiliaires


Verbes modèles du premier groupe


Verbes modèles du deuxième groupe


Verbes modèles du troisième groupe