Présent

  

je ne marche pas
tu ne marches pas
il ne marche pas
nous ne marchons pas
vous ne marchez pas
ils ne marchent pas

je n'ai pas marché
tu n'as pas marché
il n'a pas marché
nous n'avons pas marché
vous n'avez pas marché
ils n'ont pas marché

Imparfait

  

je ne marchais pas
tu ne marchais pas
il ne marchait pas
nous ne marchions pas
vous ne marchiez pas
ils ne marchaient pas

je n'avais pas marché
tu n'avais pas marché
il n'avait pas marché
nous n'avions pas marché
vous n'aviez pas marché
ils n'avaient pas marché

je ne marchai pas
tu ne marchas pas
il ne marcha pas
nous ne marchâmes pas
vous ne marchâtes pas
ils ne marchèrent pas

je n'eus pas marché
tu n'eus pas marché
il n'eut pas marché
nous n'eûmes pas marché
vous n'eûtes pas marché
ils n'eurent pas marché

je ne marcherai pas
tu ne marcheras pas
il ne marchera pas
nous ne marcherons pas
vous ne marcherez pas
ils ne marcheront pas

je n'aurai pas marché
tu n'auras pas marché
il n'aura pas marché
nous n'aurons pas marché
vous n'aurez pas marché
ils n'auront pas marché

Présent

  

que je ne marche pas
que tu ne marches pas
qu'il ne marche pas
que nous ne marchions pas
que vous ne marchiez pas
qu'ils ne marchent pas

Passé

  

que je n'aie pas marché
que tu n'aies pas marché
qu'il n'ait pas marché
que nous n'ayons pas marché
que vous n'ayez pas marché
qu'ils n'aient pas marché

Imparfait

  

que je ne marchasse pas
que tu ne marchasses pas
qu'il ne marchât pas
que nous ne marchassions pas
que vous ne marchassiez pas
qu'ils ne marchassent pas

que je n'eusse pas marché
que tu n'eusses pas marché
qu'il n'eût pas marché
que nous n'eussions pas marché
que vous n'eussiez pas marché
qu'ils n'eussent pas marché

Présent

  

je ne marcherais pas
tu ne marcherais pas
il ne marcherait pas
nous ne marcherions pas
vous ne marcheriez pas
ils ne marcheraient pas

Passé

  

je n'aurais pas marché
tu n'aurais pas marché
il n'aurait pas marché
nous n'aurions pas marché
vous n'auriez pas marché
ils n'auraient pas marché

Présent

  

ne marche pas
ne marchons pas
ne marchez pas

Passé

  

n'aie pas marché
n'ayons pas marché
n'ayez pas marché

Présent

 
ne pas marcher

Passé

 
ne pas avoir marché

Présent

ne marchant pas

Passé

marché
n'ayant pas marché

Présent

en ne marchant pas

Passé

en n'ayant pas marché
 
Options du moteur de conjugaison
Forme pronominale:
Choix de la voix:
Choix de l'auxiliaire:
Choix du genre:
Forme négative:
Forme interrogative:
Couleurs:
Le verbe marcher est du premier groupe. Il possède donc les terminaisons régulières du premier groupe. On pourra le conjuguer sur le modèle du verbe aimer. Suivez ce lien pour voir toutes les terminaisons de la conjugaison des verbes du premier groupe : conjugaison des verbes du premier groupe.

Le verbe marcher possède la conjugaison des verbes en : -er. Les verbes en -er sont tous réguliers (sauf pour le verbe aller qui est complètement irrégulier et donc du 3ème groupe). Les terminaisons du premier groupe ne présentent aucune variation, ni exception.
A noter: bien que les terminaisons soient parfaitement régulières, certains types de verbes du premier groupe en -cer, -ger, -yer, -eter, -eler, -é-consonne(s)-er, -e-consonne-er ainsi que le verbe envoyer et ces dérivés possèdent un radical, qui lui, subit de nombreuses variations lors de la conjugaison.

Le verbe marcher est conjugué à la forme négative. Le placement de l'adverbe de négation dépend des cas:
- L'adverbe « ne » se place après le pronom et avant le verbe.
- Aux temps simples les mots de la négation (« ne ...pas », « ne...plus », « ne...jamais », etc...) entourent le verbe marcher.
- Aux temps composés les mots de la négation entourent l'auxiliaire.

Verbe marcher

Le verbe marcher est un verbe du 1er groupe. Il est très fréquemment employé en conjugaison.
Le verbe marcher possède la conjugaison des verbes en : -er
Le verbe marcher se conjugue avec l'auxiliaire avoir.
Le verbe marcher est de type intransitif.
Partagez cette conjugaison
Suivez-nous
MARCHER : v. intr. S'avancer d'un lieu à un autre par le mouvement des jambes. Marcher en avant, en arrière, à reculons, Marcher posément, doucement, rapidement, fièrement. Marcher à grands pas, à petits pas, à pas comptés, à tâtons, sur la pointe du pied. Marcher au hasard. Cet enfant ne marche pas encore. Il commence à marcher tout seul. Marcher avec une canne, avec des béquilles.
Fam., Marcher comme un Basque, comme un chat maigre, Marcher fort vite.
Fam., Marcher à quatre pattes, Marcher sur les mains et sur les pieds.
Fig. et fam., Marcher à pas de loup, Marcher avec précaution et sans faire de bruit; Marcher à pas de tortue, Marcher avec une excessive lenteur; et Marcher à pas de géant, Marcher en faisant de grandes enjambées. Marcher à pas de géant se dit, surtout figurément, dans le sens de Faire un progrès rapide. Cet homme marche à pas de géant à la gloire, à la fortune, etc.
Marcher sur quelque chose, Mettre le pied dessus en marchant, ou simplement Poser le pied dessus. Marcher sur le pavé, sur l'herbe, sur des tapis. Marcher sur le pied de quelqu'un. Marchez sur ces étincelles qui risquent de mettre le feu. Prenez garde où vous marchez.
Fig. et fam., Il ne faut pas lui marcher sur le pied, il ne se laisse pas marcher sur le pied, se dit d'un Homme susceptible qu'il est dangereux de choquer.
Fig., Marcher sur les pas, sur les traces de quelqu'un, Imiter ses actions, suivre ses exemples.
Fig. et fam., Marcher sur les talons de quelqu'un, Le suivre de très près. Je vous annonce qu'il arrive; il marche sur mes talons.
Fam., Il marche, il est toujours sur mes talons, Il me suit partout, il m'importune en ne me quittant pas.
Marcher sur les talons de quelqu'un s'emploie aussi dans un sens plus figuré et signifie alors Suivre quelqu'un de près pour l'âge, ou la fortune, ou les succès.
Fig., Marcher sur des épines, Être dans une conjoncture difficile.
Fig., Marcher sur des charbons ardents, Traiter un sujet délicat ou dangereux, où l'on a sans cesse à craindre de se créer des inimitiés et des ennuis.
Fig. et fam., On marche sur les mauvais plaisants, sur les sots, Ils sont en très grand nombre.
Prov. et fig., Il a marché sur quelque mauvaise herbe, Il lui est arrivé quelque chose qui le met de mauvaise humeur. On dit aussi d'un Homme qui est de mauvaise humeur, sans qu'on sache pourquoi : Sur quelle herbe a-t-il marché aujourd'hui?
Fig., Marcher entre des précipices, Rencontrer de tous côtés des dangers.
MARCHER signifie aussi S'avancer de quelque manière que ce soit, à pied, à cheval, ou autrement. Nous étions les uns à cheval, les autres en voiture, nous avons marché toute la nuit, nous avons marché de compagnie. Nous avons marché à la fraîche, pour ne pas fatiguer nos chevaux.
Il se dit particulièrement des Mouvements des troupes, des armées. L'armée commença à marcher. Faire marcher l'infanterie, la cavalerie. Marcher à l'ennemi. Marcher de front. L'armée marchait en ordre de bataille, marchait sur trois colonnes.
L'impératif singulier Marche sert de commandement militaire, même quand on s'adresse à une troupe. En avant, marche!
Ce régiment, ce corps marche, Il fait la campagne.
MARCHER signifie encore Tenir un certain rang dans les cérémonies. Le corps diplomatique marchait en tête du cortège. Les ducs et pairs marchaient anciennement dans l'ordre de leur réception.
En termes de Marine, Marcher dans les eaux d'un vaisseau, Faire la même route que lui.
Fig., Marcher dans les eaux de quelqu'un, Le seconder.
MARCHER s'emploie figurément en parlant des Personnes, et il exprime en général une idée de Progrès. Il marche hardiment à son but, vers son but. Marcher aux dignités, aux honneurs, à la fortune, à la gloire, à l'immortalité. Nous marchons tous d'un pas égal vers la mort.
Fig., Marcher droit, Être irréprochable dans sa conduite, franc dans ses procédés. Il ne marche pas droit dans cette affaire, Il n'agit pas de bonne foi dans cette affaire. Je le ferai marcher droit, Je l'empêcherai de s'écarter de son devoir, je l'obligerai à se bien conduire.
Marcher d'un même pas dans une affaire, Agir de concert, avec les mêmes sentiments.
Il se dit souvent des Choses inanimées qui se meuvent ou que l'on met en mouvement. Ce vaisseau marche bien. Cette voiture publique marche deux fois la semaine, marche la nuit et le jour. Les trains ne marchent pas encore sur cette partie de la ligne. Les autobus marchent dès sept heures. Les bateaux ne marchent plus sur cette rivière, à cause de la crue. Cette horloge, cette montre marche bien, marche mal, ne marche plus. Les rivières sont des chemins qui marchent.
MARCHER se dit aussi figurément des Choses. Le temps marche avec rapidité. Cet État marche à sa ruine. Ces deux affaires marchent de front. Cette affaire marche toute seule, ne marche pas.
L'action de ce drame ne marche pas, marche lentement, Elle n'avance pas, ou n'avance pas assez vite vers le dénouement.
Bien marcher, Avoir du succès. Cela a bien, a très bien marché.

Tout ou partie de cette définition est extrait du Dictionnaire de l'Académie française, huitième édition, 1932-1935

Le verbe marcher possédant la conjugaison régulière du premier groupe et un radical sans variations ou particularités notables, de nombreux verbes du premier groupe possèdent la même conjugaison. Seuls les plus connus et les plus utilisés ont été listés ci-dessous :

Voici la liste des verbes fréquemment employés en conjugaison. Ces verbes sont généralement employés comme modèles de conjugaison :

Auxiliaires


Verbes modèles du premier groupe


Verbes modèles du deuxième groupe


Verbes modèles du troisième groupe